Afrique du Sud: une femme jugée pour avoir volé un bébé il y a 18 ans

0

Une dame de 50 ans dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été jugée le lundi 22 février 2016 au tribunal du Cap (sud), pour avoir volé un bébé de trois jours appelé Zephany, il y a 18 ans,  dans la maternité de Groote Schuur du Cap en avril 1997.L’accusée a été arrêtée en mars 2015.

La présumée coupable est accusée de kidnapping, fraude et infraction à la loi, pour s’être substituée illégalement à la mère biologique de l’enfant. Elle pourrait être condamnée à cinq ans de prison ferme. Mais le parquet a affirmé qu’un arrangement à l’amiable pourrait être trouvé si les deux familles s’entendent.

Publicité
 

En effet, c’est dans un établissement de la ville où des lycéens font une remarque de ressemblance très inquiétante entre Cassidy Nurse une nouvelle élève du lycée et Zephany qui entrait en classe de terminale.

Alertés, les parents de la nouvelle élève Celeste et Morne Nurse,  qui n’avaient jamais perdu l’espoir de retrouver leur bébé et qui commémoraient chaque année son anniversaire, ont déposé une plainte à la police.

Les deux jeunes filles ont finalement découvert qu’elles étaient sœurs après un test d’ADN et par conséquent Zephany était bel et bien le bébé volé. L’ironie de cette histoire est que les deux familles vivaient à quelques kilomètres l’une de l’autre sans un moindre soupçon.

D’après les médias sud-africains, la jeune fille, qui soufflera sa 19ème bougie en avril, aurait vécu une enfance joyeuse et aurait toujours pensé que ses parents « adoptifs » étaient sa vraie famille. En plus ils mentionnent qu’on ne sait pas où Zephany se trouve en ce moment. Ce qui est sûr est qu’il est quasiment impossible qu’elle soit avec sa mère « adoptive ».

L’accusée a été relâchée après avoir payé une caution de 5.000 rands (285 euros) . les autorités l’ont clairement interdit d’approcher les témoins potentiels de l’accusation dont Zephany et son mari font partie.

Interrogé par L’AFP, le porte-parole des services sociaux a demandé de mettre Zephany à l’abri de tout le tapage médiatique autour de son histoire.

Publicité

Peu après l’incroyable découverte, son avocat a affirmé dans un communiqué qu’elle « allait bien » en dépit de la situation et souhaiterait dire merci à  tous ceux qui l’ont soutenu.

Ses parents biologiques ont exprimé leur joie d’avoir retrouvé leur fille et que ce plaisir dépasse tout désir de revanche, selon eux.

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 1 043 times, 29 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse