Algérie : le corps d’Hervé Gourdel enfin retrouvé

1

Hervé Gourdel était un touriste français âgé de 55 ans, qui avait été enlevé en septembre 2014 au lieu dit Tizi N’koulal, un carrefour routier au cœur du parc national du Djurdjura, un haut lieu du tourisme, devenu le sanctuaire des groupes armés islamistes dans les années 90.

Quelques jours plus tard, son enlèvement avait été revendiqué par un groupe de Djihadistes de la fraction Al-Kalifa en Algérie.

Publicité

Il faut noter qu’ Hervé Gourdel était un amoureux du Maghreb et très attaché à un sport tout à fait particulier : l’escalade. Ce sont ces passions qui l’ont conduit dans le parc national de Djurdjura d’où il avait été enlevé.

L’enlèvement de cet innocent français fait suite à l’ultimatum du groupe islamiste Al-Kalifa selon lequel la France devait arrêter ses frappes aériennes en direction de l’Etat Islamique en Irak. Cet ultimatum n’avait pas été pris en compte.

Malgré les efforts entrepris par l’armée Algérienne pour le retrouver, elle n’a pu le retrouver que bien longtemps après. Ce dernier avait été assassiné et décapité par le groupe des Djihadistes de Al-Kalifa. Son corps a été retrouvé il y a quelques jours au lieu où il avait été enlevé. Mais doit-on faire périr des innocents comme Hervé Gourdel au nom d’une opposition aux frappes françaises en Irak? Les innocents comme Gourdel doivent t-ils perdre leur vie au nom d’une certaine orientation de la politique internationale française ?

Publicité

 




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse