Voici le message d’Ali Bongo après la validation de sa réélection par la Cour Constitutionnelle

0

Après de longues heures de suspens, la cour constitutionnelle gabonaise a enfin délivré les Gabonais, en annonçant la nouvelle tant attendue. Elle a validé dans la nuit de vendredi à samedi la réélection du président Ali Bongo Ondimba, en rejetant l’essentiel du recours de son rival Jean Ping.

La Cour constitutionnelle gabonaise, tout en modifiant partiellement les résultats du scrutin du 27 août, a indiqué que M. Bongo gardait une avance sur son rival, qui s’était proclamé élu après l’élection. L’institution a indiqué que M. Bongo avait recueilli 50,66% des suffrages contre 47,24% à M. Ping.

Publicité

On pouvait constater dans les rues de la capitale qui semblait calme, un dispositif policier et militaire très important. Aucun acte de violence n’avait été signalé peu avant 01h00 GMT.

Jean Gaspard Ntoutoume, porte-parole de Jean Ping tout en annonçant que son leader ferait une déclaration ce samedi matin, a affirmé chez nos confrères de l’AFP après l’annonce de la cour constitutionnelle:“Nul ne peut contester le fait que Jean Ping a largement gagné cette élection”.

Quant au président gabonais Ali Bongo Ondimba, peu de temps après la validation de sa réélection, il a invité les autres leaders de l’opposition à ‘’un dialogue politique’’, dans un discours télévisé.

“J’appelle tous les responsables politiques, y compris les candidats malheureux à l’élection du 27 août, à un dialogue politique”, lorsqu’au sortir d’une élection des familles pleurent des morts, c’est une trahison de la démocratie”, a souligné le chef de l’Etat, affirmant “plus jamais ça”.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---