Après son  »v*ol », une fille se suicide en direct sur périscope

0

Comme on peut le lire dans lemonde.fr, le suicide de la jeune Océanne hier en France est un fait inédit. Les personnes qui, jadis, voulaient se suicider, laissaient souvent des lettres manuscrites à leurs proches. Aujourd’hui, avec ce qui vient d’arriver, on peut assister à une nouvelle manière de se donner la mort. C’est en soirée, lorsqu’elle était connectée en direct sur l’application périscope de twitter qu’Océanne, âgée de 19 ans a débuté sa marche vers la mort.

Publicité
 

La victime a mis fin à ses jours en se jetant sur les rails d’un RER C, qui roulait en direction de Saint-Quentin-en-Yvelines, avec son téléphone en main. C’est dire que tous ceux qui étaient connectés à Periscope à ce moment, ont pu vivre en direct le suicide de la jeune fille de 19 ans.

Avant cela, elle a adressé un SMS à un « jeune homme, ami du compagnon avec lequel elle a entretenu une relation affective », précise le procureur de la République d’Evry, Eric Lallement, dans un communiqué. « Dans ce SMS, elle évoque des violences et un viol que son compagnon lui aurait fait subir et déclare mettre fin à ces jours à cause du mal que celui-ci lui avait fait. » L’exploitation de son téléphone portable, bloqué, est en cours.

Publicité

Selon les internautes qui ont consulté ses dernières vidéos, elle aurait accusé son petit ami de l’avoir violé et diffusé les vidéos de l’acte sur le réseau snapchat. La jeune fille souffrirait aussi de troubles psychologiques, et d’un manque de personnalité.

(Visited 4 247 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse