Attaques de Paris: Un assaut à saint-Denis fait 2 terroristes tués

0

Des coups de feu ont éclaté dans la banlieue nord de Paris tôt ce mercredi car les forces spéciales de la police ont lancé une opération pour attraper le cerveau présumé derrière derrière les attaques à la bombe dans lequel 129 personnes ont été tuées la semaine dernière, la police et des sources judiciaires avancent.

Plusieurs assaillants présumés et complices potentiels sont restés terrés dans un appartement après la fusillade, dit une source de la police.

Publicité
 

Le militant belge, Abdelhamid Abaaoud, 27 ans,qui est supposé avoir tiré les ficelles dans les attaques de vendredi soir dans la capitale française à partir de la Syrie, a été considéré comme l’un de ceux barricadé dans un appartement à Saint-Denis, a indiqué une source judiciaire.

Les attentats de Paris, revendiqués par des militants de l’état islamique, ont soulevé des préoccupations de sécurité à travers le monde, avec un match de football international annulé en Allemagne mardi et deux vols d’Air France (AIRF.PA) venant des États-Unis détournés pendant plusieurs heures en raison de menaces à la bombe .

En Syrie, la France et la Russie ont bombardé des cibles pour punir l’État islamique pour le massacre de Paris coordonné et l’attentat contre un avion russe sur le mont Sinaï le 31 octobre.

Les chaînes de télévision françaises BFMTV et iTele ont montré la vidéo amateur de tir tôt le matin ce mercredi et a cité des témoins dans la région comme disant qu’ils avaient entendu des tirs sporadiques autour de 04h30.

« L’opération est toujours en cours. Ce n’est pas fini« , a déclaré Mathieu Hanotin, un membre local du parlement à la radio France Inter. « Tout le monde doit rester à l’intérieur. Il y’a encore des hommes armés retranchés dans l’appartement. »

BFMTV a déclaré que certains policiers avaient été blessés lors de l’opération, qui a eu lieu près du stade de sport de France où trois kamikazes ont fait exploser leurs ceintures d’explosifs et tué un passant le vendredi.

Les procureurs français ont identifié cinq des sept assaillants morts du vendredi – quatre Français et un homme parmi les réfugiés le mois dernier.

Mais ils croient que deux hommes directement impliqués dans l’agression se sont échappés.

Publicité

Le bilan de l’assaut pour l’instant est:

► 2 membres du RAID blessés

► 2 terroristes tués
► Au moins 1 terroriste vivant encore retranché
► 3 interpellés sur place

L’assaut est toujours en cours et les autorités aux demandé aux habitants de Saint-Denis de rester chez eux.

(Visited 103 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse