Atteinte à la fortune publique : Les Camerounais sont-ils kleptomanes ?

0

Les Camerounais sont-ils kleptomanes ?

Arrêtés, traînés devant les tribunaux, humiliés, les gestionnaires de fonds publics continuent toujours de piller les caisses de l’Etat.

Publicité

Par Terri

Au Cameroun, vraisemblablement, l’opération Epervier ne fait plus peur. Beaucoup considèrent la prison comme une salle d’attente. Distraire l’argent public reste la chose la mieux partagée. La prison étant devenue un grand centre des affaires, les riches y ont tous les droits : s*xe, alcool, honneurs…

C’est dans cette optique qu’il faut comprendre l’instinct de vol des Camerounais. Conséquence, les mises en garde du chef de l’Etat n’ont pas eu d’effet sur la plupart des personnes à qui il a confié des responsabilités publiques.

Quelles atrocités de se sentir milliardaire sur le dos du pauvre contribuable. Le Cameroun étant l’un des rares pays au monde où le SMIG est inférieur à 40.000 FCFA Comment expliquer que des agents de l’Etat, dont on connait les salaires de catéchiste soient propriétaires d’immeubles, de plantations capitalistes ? Que gagne l’Etat à nourrir les milliardaires écroués en prison, pourtant ennemis du pays ? La montée en puissance des détournements des deniers publics au Cameroun fait peur. On dirait une nation suicidaire.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse