Attentat de Grand Bassam: Des informations précieuses aux mains des enquêteurs

0

Les enquêtes de l’attentat de Grand Bassam survenu le 13 Mars 2016 avancent très bien et se révèlent plutôt prometteuses.  http://afrikmag.com/cote-divoire-decouvrez-deux-suspects-de-lattaque-de-grand-bassam-arretes-mali/

Publicité

Depuis le mercredi dernier, des enquêteurs ivoiriens sont sur le territoire malien après l’arrestation la semaine dernière de deux suspects.Selon des sources sécuritaires maliennes, relayées par l’Afp, « les enquêteurs ivoiriens sont arrivés pour aider à faire avancer l’enquête ». Les deux suspects maliens arrêtés la semaine dernière dans le nord du pays ont été entendus par les enquêteurs ivoiriens. Selon les services de sécurité maliennes, les enquêteurs ont partagé avec leurs homologues maliens la bande à Kounta Dallah, considéré désormais comme le cerveau des attentats de Bamako, Ouagadougou et Abidjan. « on est en train de mettre la main sur le noyau dur d’une cellule sous-régionale du terrorisme. Nous avons visiblement affaire au même groupe qui a fait mener des attaques à Bamako, Ouagadougou et Grand-Bassam”, confie une autorité policière malienne qui apprend par ailleurs que les enquêteurs ivoiriens seraient venus d’Abidjan avec de précieuses informations, et il est donc question de les recouper puisqu’à Bamako, les enquêteurs maliens ont également des éléments, grâce notamment à deux suspects-clés de l’attaque contre la station balnéaire de Grand-Bassam. Ibrahim Ould Mohamed et Mydi Ag Sodack Diko ont été arrêtés la semaine dernière dans le Nord du Mali.

Des informations précieuses

Publicité

L’interrogation des suspects à permis d’obtenir de précieuses informations. On sait, par exemple, que l’un d’eux aurait un moment hébergé des assaillants en Côte d’Ivoire avant de rentrer précipitamment au Mali. Il se dit également que l’un des suspects arrêtés aurait été le chauffeur de celui qui est présenté comme le “cerveau de l’attaque de Grand-Bassam”. Tout porte à croire que les enquêteurs ont bon espoir de retrouver rapidement le cerveau du groupe d’assaillants d’Abidjan présenté comme Kounta Dallah, de  »nationalité malienne  »comme les deux suspects arrêtés. L’homme est qualifié de “dangereux”, et il pourrait être également lié aux autres attaques jihadistes commises récemment dans la capitale malienne et à Ouagadougou. Les forces de sécurité locales, avec un appui extérieur, ont filé les individus. Arrêtés, les deux suspects de nationalité malienne ont été transférés à Bamako. Une source au cœur de l’enquête est formelle : “On met là la main sur le noyau dur d’une menace sous-régionale du terrorisme. » rapporte nos confrères  d’educarriere.
Espérons que les enquêtes permettent de démanteler rapidement les organisations terroristes qui menacent la sous région.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse