Congo Brazzaville : Le parti socialiste français conteste vivement la réélection de Sassou-Nguesso

1

C’est le média français RFI qui rapporte l’information selon laquelle, le parti socialiste a exprimé sa vive contestation suite à la réélection du président sortant Sassou-Nguesso. Cette réélection du président sortant est jugé non crédible, selon ce parti.
Le parti socialiste a critiqué l’ensemble du processus électoral et il a dénoncé l’absence de transparence, les coupures de communications avec l’extérieur du pays imposées par le pouvoir, les intimidations, l’agression de trois journalistes après leur entretien avec un candidat de l’opposition.

Publicité
 

« Si le président Sassou-Nguesso a vraiment gagné pourquoi a-t-il ordonné de couper la communication dans tout le pays avec l’extérieur pendant quatre jours ? » s’interroge un congolais de la diaspora qui n’a pas souhaité décliné son identité.
Le parti socialiste demande à l’Union Africaine et à l’Union Européenne de se saisir immédiatement de la question afin de prévenir une crise majeure dans la région.
Pour le moment le président François Hollande n’a pas encore donné son point de vue sur la crédibilité du processus électoral au Congo-Brazaville. Il veut attendre la fin du processus et l’examen des recours pour réagir.

Publicité

En réaction à ces prises de position du PS, le Parti congolais du travail (PCT) au pouvoir au Congo se dit « surpris » et dénonce un acharnement. Pour Michel Ngakala, membre du bureau politique du PCT, le PS confond les époques et ne veut pas contribuer à la construction d’une démocratie apaisée au Congo.

(Visited 3 803 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse