Côte d’Ivoire : les microbes (Gangs armés) paralysent la commune d’Abobo

0

La présence des microbes dans la commune d’Abobo a suscité un climat d’insécurité, mercredi 30 mars 2016, dans la matinée, d’après nos confrères de koaci.com
Les boutiques et les différents lieux de commerce sont restés fermés, des barricades dressées à divers endroits pour paralyser la circulation, les affrontements à chaque coin de la rue, voici en quelque sorte la description que l’on peut faire d’Abobo depuis que les microbes ont fait irruption dans cette commune.

Publicité
 

Âgés de 8 à 25 ans, ces gamins bandits surnommés à Abidjan « Microbes ou Vhon-vhon » sont à l’origine, des enfants ayant pris part à la crise armée qui a éclaté après les élections de 2010.

Armés de machettes et de gourdins, les microbes s’attaquent à tout sur leur passage. Selon un témoin, il s’agissait d’un affrontement entre deux groupes de microbes. L’un des groupes venait du quartier wô et l’autre du quartier plaque 2.Mais pour un autre témoin, les microbes ont surgi dans la commune suite à l’assassinat de l’un des leurs, le caïd Pythagore, tué mardi. C’est dans une perspective de vengeance qu’ils se sont déportés dans la commune.

Publicité

Grâce à la descente de la police, de la gendarmerie ainsi que du ccdo armés de kalachnikov et de bombes lacrymogènes, un calme précaire a pu être rétabli dans cette commune réputée pour son insécurité du fait des microbes qui sévissent. Pour l’heure, la situation est sous contrôle de la police. Même si on ne précise aucun bilan pour l’heure, l’atmosphère reste tendue.

(Visited 2 166 times, 1 visits today)


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse