France : le président Kaboré accueilli à l’aéroport par un ambassadeur

1

Pourquoi le président Burkinabé n’a pas été accueilli par son homologue François Hollande à l’aéroport? Pourquoi c’est Monsieur Gilles Thibault l’ambassadeur de France au Burkina Faso qui vient accueillir le chef de l’État du Burkina Faso en visite officielle en France ? Est-ce une forme de mépris ? Est-ce une absence de réelle considération des chefs d’État africain? Les présidents français ne sont-ils pas accueillants et hospitaliers ?

Le constat qui est fait c’est que systématiquement, tous les présidents africains qui se rendent en France pour des visites officielles ne sont presque jamais accueillis par les présidents Français à l’aéroport. Pourtant, tout chef d’Etat Français qui se rend dans un pays africain pour une visite officielle est toujours accueilli par son homologue africain à l’aéroport.

Publicité
 

Arrivé en France lundi dernier pour une visite de travail de 72h, Roch Marc Christian Kaboré n’a pas échappé à la règle de se voir accueillir non pas par François Hollande son homologue français, mais par l’ambassadeur de France au Burkina Faso.

Aucun membre du gouvernement français n’était présent, pas de maire de la commune non plus. En dehors de Monsieur l’ambassadeur et ses proches collaborateurs, c’est la communauté burkinabé de l’île de France qui s’est également mobilisée pour réserver un accueil chaleureux à son président.

L’ex-président Burkinabé Thomas Sankara avait été confronté à une telle situation lors de l’une de ses visites officielles en France. Ce qui l’avait poussé à annuler immédiatement sa visite et retourner dans son pays.

Publicité

Les présidents africains doivent arrêter d’être des soumis en acceptant toutes les caprices du maître colon. Les pays africains sont indépendants et doivent s’assumer. Si la même scène se passait au Burkina ou dans un quelconque pays africain, on aurait assister à un battage médiatique de la part des médias français voire occidentaux. Alors les présidents africains doivent savoir taper du poing sur la table et dire à leurs homologues de l’occident, que l’ère des présidents lèches-bottes est révolue.

 

(Visited 3 802 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse