Ayant été victime du racisme à plusieurs reprises, Yaya Touré s’engage à le combattre

3

Yaya Touré ajoute une nouvelle corde à son arc. Alors que la FIFA dévoilait mardi un nouveau plan de lutte contre le racisme, le milieu de terrain de Manchester City, présent pour l’événement, a décidé de s’engager aux côtés de l’instance mondiale.

Publicité
 

« J’ai très envie de faire partie de ce mouvement. J’ai déjà eu l’occasion de participer à de nombreuses activités en rapport avec le racisme et la discrimination dans le football. J’ai le sentiment de porter un message. Je veux être le représentant du plus grand nombre et influer sur la situation, afin que chacun puisse s’exprimer », raconte Yaya Touré sur le site de la FIFA.

A plusieurs reprises déjà dans sa carrière, l’Ivoirien a été victime du racisme: « La première fois que j’ai été victime de discrimination, je n’en revenais pas. J’étais plus jeune et j’ai eu beaucoup de mal à comprendre. À chaque fois que je touchais le ballon, j’entendais des cris de singe en tribunes. C’était violent. Par la suite, je me suis dit que je devais me battre contre ça. Je voulais montrer que j’étais plus fort que les insultes ».

Dans la nouvelle dynamique de lutte, la FIFA prévoit de solliciter des observateurs sur les matches à problèmes potentiels. Ceux-ci devront faire part dans les 24 heures de tout incident raciste émanant des supporteurs, en vue d’éventuelles sanctions contre les pays concernés. Ce dispositif sera mis en place lors des éliminatoires du Mondial-2018 et lors de la Coupe des confédérations.

Publicité
 

 

(Visited 175 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. la lutte le racisme ou discrimination racial continue toujours le monde est divisé à cause de l’apartheid
    des grande personnalité de l’afrique continent des nègres qui ont lutter pour ça,nous pouvons citté: nelson mandela,patrice emery lumumba,aimé cesaire,camaralaye,martin luther king, sekou touré
    ils ont lutter pour la relation entre les noires et les blancs pour nous soyont a la même table

  2. PSHYCOLOGUE sur

    Entre nous les noirs, on ne s’aiment pas. Ce qu’on a en tête c’est « les jaloux vont maigrir ». On ne cherche pas à aller loin. Même si on ressemble à des singes personnes n’osera le dire. C’est en restant soudé qu’une famille, une race….. peut rayonné et imposé le respect. C’est pas à travers ça qu’on peut lutter contre le racisme.
    Moi particulièrement, mes amis noirs du quartier me traite souvent de singe; comment je dois qualifier cela?

Laissez une réponse