Barack Obama devient le 1er président en exercice à visiter une prison fédérale

3

Combien de présidents en exercice sont allés toucher du doigt les problèmes concrets des détenus durant leur incarcération ? En Afrique quel est le président africain qui connaît à quoi ressemble l’intérieur d’une prison ?

Barack Obama  est devenu hier jeudi le premier président américain en exercice à effectuer une visite dans une prison fédérale, à El Reno dans l’Oklahoma. S’engageant à améliorer le système pénitentiaire, le président a eu droit à une visite des installations de la prison fédérale d’El Reno, où sont incarcérées près de 1.300 personnes.

Publicité
 

Il a promis d’œuvrer de concert avec les gardiens pour améliorer les conditions et lutter contre la surpopulation carcérale. Il s’est entretenu avec six détenus condamnés pour délits liés à la drogue.

Le président,qui a écrit dans ses Mémoires qu’il avait consommé de la marijuana et de la cocaïne dans sa jeunesse, a dit à la presse au sujet des détenus qu’il a rencontrés que : « Ces jeunes gens ont fait des erreurs qui ne sont pas différentes des erreurs que j’ai faites moi-même.  La différence, c’est qu’ils n’ont pas eu les structures de soutien, la seconde chance, les ressources qui les auraient aidés à surmonter ces erreurs ».

« Nous devons voir si 20 ans, 30 ans de peines de prison pour des crimes non violents sont la meilleure manière de résoudre ces problèmes », a ajouté Barack Obama. Par la suite, Barack Obama a fait libérer 46 américains pour la plupart condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue sans violence.

Publicité
 

Il faut dire que plus de 1,5 million d’Américains étaient derrière les barreaux à la fin 2013, selon les statistiques du département de la Justice. Les Afro-Américains représentaient alors 15% de la population américaine, mais un tiers de la population carcérale.

https://fr.news.yahoo.com/video/obama-devient-le-1er-président-202252820.html

(Visited 234 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

Laissez une réponse