Bénin : Angélique Kidjo à la présidence ?

1

Angélique Kidjo à la tête de la République du Bénin en 2016 ? Si la chanteuse ne s’est pas encore lancée en politique, un mouvement, sur les réseaux sociaux, l’invite à être candidate.

Au Bénin, le retrait annoncé de Yayi Boni et la disparition de Mathieu Kérékou auraient-ils ouvert le champ des possibles, en matière de casting présidentiel ? Facebook semble y croire. Un profil «Angélique Kidjo Bénin Présidentielle 2016 » vient ainsi d’apparaître sur le réseau social. La chanteuse se laissera-t-elle tenter par une candidature ?

Publicité
 

Sur le continent africain, les chanteurs n’approchent traditionnellement les politiques que parés de leurs atours de griot. L’opinion juge encore largement incongrue l’idée de voir un artiste musicien flirter avec la plus haute fonction de l’État, si ce n’est comme première dame, à l’instar de Patience Dabany. Ailleurs, pourtant, les musiciens ont tenté le pari du pouvoir depuis bien des années.

L’artiste de bossa nova Gilberto Gil chantait des titres engagés bien avant de devenir ministre de la Culture du président brésilien Lula da Silva de 2003 à 2008. En Australie, le leader du groupe de rock Midnight Oil, Peter Garrett, fut élu député du Parti travailliste, avant d’obtenir, en 2007, le poste de ministre de l’Environnement. En Grèce, les chanteuses Melina Mercouri et Nana Mouskouri furent respectivement ministre de la Culture et députée au Parlement européen.

C’est en Haïti qu’un saltimbanque, Michel Martelly, accédera à la magistrature suprême. Pourquoi les artistes africains échapperaient-ils à la tendance, sachant que les rappeurs et reggaemen participent déjà, de manière décisive, au sort des jeunes démocraties du continent ?

Au Burkina Faso, ce n’est pas Smockey, leader charismatique de l’organisation « Balai citoyen », qui a été tenté de s’aligner sur la ligne de départ de la présidentielle post-Compaoré, mais Seydou Zongo alias Zêdess. Après avoir annoncé sa candidature, le chanteur de reggae s’est finalement aligné derrière Tahirou Barry. Parmi les artistes du continent, Angélique Kidjo ne serait pas la moins crédible des présidentiables

Au Sénégal, en 2012, c’est le Conseil constitutionnel qui rejeta la candidature de Youssou N’Dour à l’élection présidentielle. Celui-ci deviendra ministre de la Culture et du Tourisme de l’élu, puis conseiller à la présidence, avec rang de ministre et mission de promouvoir l’image du Sénégal à l’étranger.

Parmi les artistes du continent, Angélique Kidjo ne serait pas la moins crédible des présidentiables, elle qui chanta, à Washington, lors d’un bal organisé à l’occasion de l’investiture présidentielle de Barack Obama.

En 2011, un site Internet la plaçait parmi les six femmes les plus influentes d’Afrique, entre l’économiste nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et l’activiste prix Nobel Wangari Maathai. Entre pouvoir d’argent et succès d’estime, pourquoi la Béninoise ne se rêverait-elle pas homologue d’une autre femme du classement : Ellen Johnson-Sirleaf ?

Publicité

Engagée dans des causes comme celle de l’éducation des jeunes filles ou du commerce équitable, l’interprète de «Batonga» collectionne tant de distinctions que le Guardian la faisait figurer dans son classement des 100 femmes les plus influentes du monde. Angélique Kidjo présidente ? Il serait délectable d’avoir un chef de l’État africain qui chante enfin correctement l’hymne national.

Mais pour l’heure, la diva ne tranche pas le débat. Si, jusqu’à maintenant, elle aimait déclarer : « je n’ai rien à faire avec les politiques », elle ne s’est pas formellement désolidarisée de l’invite à sa candidature. Elle attend certainement de voir. Il faut dire que le profil « Kidjo 2016 » ne compte pour l’instant que 3200 likes, soit 0,07% du corps électoral.

Source: Live.ci

(Visited 196 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Keita Denis sur

    C’est mon artiste je l’adore surtout le son « agolo agolo agolo » j’esper que tu te presentera a la presidentielle 2016 je suis pour….

Laissez une réponse