Biens mal acquis : Sassou Nguesso contre -attaque la France

0

Selon des informations relayées par le média britannique BBC, Le président congolais Denis Sassou Nguesso, visé en France par une enquête sur le patrimoine immobilier de sa famille, a fait une annonce le mardi dernier, indiquant avoir contre-attaqué sur ce dossier à son tour en portant « plainte contre X » à Paris.

Publicité
 

Dans un court communiqué signé du président congolais, on pouvait lire ceci :

« Nous, Denis Sassou Nguesso, Chef de l’État du Congo, déclarons avoir chargé Maitre Viala, avocat à la cour de Paris, de déposer plainte contre X, pour tentative d’escroquerie au jugement dans l’affaire dite des biens mal acquis, qui nous oppose à l’association « Transparency International ».

  1. Sassou et sa famille sont visés depuis 2009 en France par une enquête sur leur patrimoine français. Cette instruction a été déclenchée par une plainte de l’ONG de lutte contre la corruption Transparency International, qui soupçonne le chef de l’État congolais d’avoir « détourné, à son profit et au profit de sa famille et de son clan, une partie substantielle de la rente pétrolière » du Congo-Brazzaville.

Cette affaire des « biens mal acquis » ne vise pas simplement la présidence congolaise. Mais elle implique aussi les familles de plusieurs dirigeants africains comme Teodoro Obiang (Guinée-Équatoriale), le défunt Omar Bongo (Gabon) et le président centrafricain déchu François Bozizé.

Publicité
 

Il faut rappeler que M. Sassou Nguesso, a déjà passé 32 ans à la tête du Congo, il également candidat à un troisième mandat à l’élection présidentielle du 20 mars prochain,  suite à une modification de la Constitution en octobre dernier par référendum.

(Visited 395 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse