Boko Haram rejoint l’Etat Islamique

2

 Le chef du groupe  nigérian Boko Haram a annoncé dans un message audio, son rattachement à Daech et sa volonté d’obéir sans conditions au «calife» al Baghdadi.

Nous annonçons notre allégeance au calife (…) que nous écouterons et auquel nous obéirons dans les difficultés comme dans la prospérité

précise un message audio du chef de Boko Haram, diffusé sur internet.

Publicité
 

Un scénario inquiétant quand on sait qu’il s’agit d’une alliance entre les deux groupes terroristes les plus violents. Le groupe nigérian Boko Haram a prêté allégeance à l’Etat islamique (EI) qui contrôle depuis l’été dernier de vastes territoires en Irak et en Syrie, rapporte samedi le service de surveillance des sites internet islamistes SITE.

Les militants de l’Etat islamique (EI) appellent depuis plusieurs mois tous les musulmans à se joindre à eux et à prêter allégeance à leur calife Abou Bakr al Baghdadi.

Le groupe insurectionnel dirigé par Abubakar Shekau sème la terreur depuis 2009 dans le Nord du Nigéria, par des attaques et des attentats. Longtemps considéré comme une secte, le groupe Boko Haram compterait désormais des dizaines de milliers de combattants.

Publicité

Ce n’est pas le premier groupe à rejoindre le giron du califat autoproclamé. Récemment, l’Etat islamique a étendu sa toile en Libye où un groupe de djihadistes se réclamant de Daech a revendiqué l’assassinat de 21 coptes égyptiens.

(Visited 201 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. henry ngowet sur

    peut importe que le vent hurle la montagne jamain ne ploira devant elle. en d’autre termes le mal a beau regné le bien, la societe des hommes reflechis l’organisation des hommes bien qui oeuvres pour la survie de l’humanité se relevera et fera face. parsque le bien l’emportera tjr tôt ou tard. le plus grand et le plus beau des commandement recide a nous aimer les uns les autres parsque Dieu est amour et tous ce qui crois en lui son amour comme lui.

Laissez une réponse