Bony Wilfried cité dans un scandale

1

L’international ivoirien Bony Wilfried est cité dans une affaire qui pourrait salir sa réputation.

Publicité

Une étudiante de 23 ans répondant au nom de Courtney Ngobe, accuse le joueur ivoirien Bony Wilfried, 27 ans, d’avoir pris la clé des champs après l’avoir enceintée.

Publicité
La jeune fille a  publié sur sa page Instagram,  une échographie de son bébé en disant ceci: « Notre don de Dieu. Une bénédiction envoyée du ciel. Créé avec un but et une partie du plan parfait de Dieu « . Le post comprenait un lien indexant le compte du joueur.
Toute fois, le joueur n’a pas manqué de démentir l’information, et a même exigé de faire un test de paternité quand l’enfant verra le jour.
 Contacté par la presse people anglaise, le porte parole du joueur a déclaré que ce dernier a pris connaissance du post qui est à la fois bouleversant et pénible pour sa famille et lui-même, en appelant au respect de la vie privée .
 Comme tout bon scandale, la sœur aînée de la plaignante, Nicole Ngobe, avec qui elle réside à Londres, a défendu sa petite soeur.
 Elle a également affirmé au journal anglais  »The Sun » que Wilfried Bony et sa petite sœur, entretenaient une relation depuis que le joueur avait dragué sa petite sœur via les médias sociaux l’été dernier.
 Pour avoir été témoin de cette histoire, Nicole confirme que la grossesse de sa sœur est bel et bien le fruit de sa relation avec le footballeur ivoirien.
 « Le joueur payait régulièrement le billet de train de Courtney pour la ville de Manchester. Celle-ci allait le rejoindre et séjournait dans un hôtel de Manchester » dit-elle
 « Elle a été naïve et est tombée amoureuse de lui » a-t-elle indiqué, révélant que le joueur avait refusé un test de paternité au début de la grossesse. Selon l’aînée toujours, Bony Wilfried lui aurait proposé un avortement alors que la grossesse était à 5 mois. Menaçant de tout arrêter si jamais elle ne voulait pas.
Pour toute réponse sur les réseaux sociaux, l’ivoirien a posté la vidéo d’un homme se faisant voler par un autre homme qu’il pensait être un mendiant. Il n’a pas manqué de sous-titré la vidéo avec cette phrase « quand vous essayez d’aider les gens vous obtenez ceci« .
 Père de famille, Wilfied Bony vit avec sa femme et ses deux enfants Jeffrey, dix ans et Orphee neuf ans à Manchester.
Il est engagé dans des projets communautaires locaux pour son club et donne de l’argent aux enfants privés de retour en Afrique.



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse