Burkina Faso : Roch Marc Kaboré parle du régime de Blaise Compaoré

0

C’était lors d’une rencontre entre le président du Burkina Faso Roch Marc Kabore et ses compatriotes vivants en Ethiopie, en marge du Sommet de l’UA, que le régime de Blaise Compaoré a été partiellement évoqué.

Publicité
 

« Si aujourd’hui nous sommes l’objet d’attaques, c’est parce que la trêve qui était une forme de collusion entre le régime de Blaise Compaoré et ces mouvements est terminée ». a déclaré le nouvel homme fort du Burkina Faso. D’après le président Marc Kabore, ce sont les auteurs de l’attentat terroriste qui a fait 30 morts le 15 janvier dernier à Ouagadougou, qui tentent d’occuper le Nord Mali.

« Ces groupuscules étaient basés à Ouagadougou où ils étaient logés dans des hôtels luxueux, au motif de négociations en vue de résoudre la crise malienne », ajoute le président Kabore.
Le président Kabore a rassuré ses compatriotes vivants en Ethiopie que les dispositions sont prises pour que ces mouvements, qui n’ont rien de religieux, ne compromettent pas le développement du Burkina.

Roch Marc Kaboré a dit avoir fait un exposé étayant l’implication de personnalités ivoiriennes dans le coup d’Etat du Général Gilbert Diendéré, un putsch perpétré en septembre 2015. Une affaire pour laquelle la justice burkinabè a émis un mandat d’arrêt international contre Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Publicité
 

Une délégation, constituée de diplomates et de magistrats burkinabè, se rendra en Côte d’Ivoire. Elle évoquera, avec les autorités ivoiriennes, ce mandat d’arrêt et un autre, celui contre Blaise Compaoré. L’ancien président du Faso est recherché par la justice de son pays pour son rôle présumé dans l’assassinat de Thomas Sankara le 15 octobre 1987.

(Visited 999 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse