Burundi : le président est prêt à plonger le pays dans un bain de sang pour son troisième mandat

0

Le président de la république Pierre Nkurunziza est plus que jamais déterminé à conserver son pouvoir même si c’est en violation aux lois de la république et aux accords d’arusha.

Publicité

D’après notre source, Pierre Nkurunziza a changé de stratégie. Sa nouvelle démarche consiste à utiliser les menaces, les intimidations et surtout la répression sanglante envers ses concitoyens.

Victimes d’énormes pressions, les membres de la cour constitutionnelle ont été contraints à asphyxier la constitution dans le seul but de trouver un moyen pour que Pierre Nkurunziza puisse être autorisé à briguer un troisième mandat.

Il a commencé par fermer toutes les radios et télévisions privées qui diffusaient des informations sur les exactions commises par son régime. Par la suite, il aurait intimé l’ordre d’interdire toute manifestation. Pourtant le droit à la manifestation fait partie du droit des citoyens.

On peut voir à travers tout ceci que Pierre Nkurunziza est en train de vouloir implanter une dictature au Burundi. Il faudrait à cet effet que l’opinion nationale et internationale se servent de tout son pouvoir pour empêcher non seulement que le Burundi plonge dans un bain de sang comme cela s’est passé en Côte D’ivoire avec le président Laurent Gbagbo, mais aussi que ce pays ne soit transformé en système dictatorial.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->