Burundi : Une nouvelle loi sur les « vêtements indécents » crée la polémique

0

Une nouvelle disposition sur les vêtements contenue dans la loi votée récemment par le Sénat burundais fait jaser. Les interprétations de cette loi faisant croire qu’elle interdit les vêtements osés laisse place à la polémique dans le pays.

La capitale Burundaise au milieu des tristes nouvelles du fait de la vie socio-politique, depuis peu est au cœur d’une autre polémique.  Une disposition contenue dans une loi sur les violences basées sur le genre, voté le 18 août dernier est sujette à débat. Comme pour dire « où se trouve le lien entre la situation actuelle du pays et le style vestimentaire des femmes »?

Publicité

En effet, selon les interprétations faites par les populations, surtout la gent féminine, la nouvelle « disposition sous-entend qu’il ne faut plus porter de mini-jupes ou de vêtements moulants ». Évidemment, prise sous cet angle, elle est loin de plaire aux burundaises.

« Pour elles, cette disposition est une manière peu voilée d’inverser les rôles. Les victimes de violences sexuelles se voient ainsi transformées en bourreaux, puisque l’une des justifications de cette disposition est que certaines tenues attirent les regards, et donc, seraient susceptibles de provoquer des agressions », rapporte africanews
Pourtant, pour l’auteur de la loi qui n’est autre que le ministre des Droits de l’homme et du Genre, Martin Nivyabandi, loin de lui, cette idée de faire allusion aux  « mini-jupes ou de collant dans son projet ».
Mais sans même attendre qu’elle soit promulguée, « les forces de l’ordre, elles, se sont empressées de mettre le texte en pratique », indique le site d’information.

Les jours à venir édifieront un peu plus de ce qu’il en est. Et si  le président burundais, Pierre N’Kurunziza promulgue la loi, qu’en sera-t-il alors?

Yao Junior L.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse