Burundi : une rébellion veut chasser Pierre Nkurunziza du pouvoir

1

Depuis le 23 décembre, il existe officiellement au Burundi, une rébellion dont le but est d’empêcher le président Pierre Nkurunziza d’achever un troisième mandat jugé anticonstitutionnel et une forme de violation des accords d’Arusha.

C’est qui ressort de la déclaration faite mercredi par l’ex-lieutenant-colonel, Edouard Nshimirimana de l’armée burundaise.Selon le site rfi.fr, cette rébellion se fait appeler « Les Forces républicaines du Burundi (Forebu) ».

Publicité
 

Il s’agit selon cet officier d’un groupe de militaires issus de plusieurs unités de l’armée burundaise. Dans son message audio, le lieutenant-colonel Edouard Nshimirimana qui s’est fait le porte-voix des Forebu, a précisément indiqué que c’est dans l’optique de « protéger la population et ses biens » qu’ils se sont constitués en rébellion après une « large concertation ».

En dehors du renversement du président Nkurunziza, les rebelles veulent « restaurer l’Accord d’Arusha et la démocratie au Burundi »disent-ils.

Ils pensent qu’il n’y a pas d’autres choix à faire face à l’entêtement de M. Nkurunziza de se maintenir au pouvoir qui selon eux a créé une division au sein de l’armée. Avec cette naissance d’une rébellion, l’hypothèse d’une guerre civile est de plus en plus plausible et on se demande qui sauvera le Burundi de l’hécatombe humaine?

Publicité
 

Source: rfi.fr

(Visited 272 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Tout cela arrive parce que M. Nkurunziza n’a pas respecté ses engagements. C’est vraiment triste pour le Burundi et l’Afrique en général.

Laissez une réponse