La CAF force une footballeuse à se déshabiller…

11

Une footballeuse équato-guinéene, Genoveva Añonma a révélé que la Confédération Africaine de Football, CAF, l’a forcée à se déshabiller pour prouver qu’elle est une femme.

Genoveva Añonma qui a pris part à la Coupe du Monde FIFA Féminine 2011, marquant seulement deux buts dans le tournoi. Avant la Coupe du Monde, Añonma et deux autres joueuse s de la Nouvelle-Guinée avait été accusées d’être des homme par les opposants.

Publicité

Añonma a rejeté les allégations, cependant, ce n’était pas assez pour les autorités du football africain. Selon l’attaquante, elle a été forcée à se déshabiller devant des représentants de la CAF et de sa propre équipe.

S’adressant à des journalistes de la BBC Elle a déploré:

J’étais vraiment en colère, mon moral était bas et je pleurais. C’était totalement humiliant, mais avec le temps j’ai surmonté.

Elle est devenue le premier étranger à remporter le trophée de meilleur buteur de Bundesliga quand elle a marqué 22 buts dans la saison 2011-12. En 2012 elle a été nommée Femme Africaine footballeur de l’année, maintenant, elle joue pour le club allemand Turbine Potsdam et son équipe nationale.

Publicité

Genoveva Añonma




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

11 commentaires

  1. Godwin kossi sur

    La CAF a manqué de tact.et surtout du respect à l’endroit de la Star. Dire qu’au sein de cette grande et noble institution il n ‘ y a pas de medecin Dame pour vérifier le **** de la joueuse.!!!!! Où est partie la gent féminine pour qu’on se livre à cet acte peu recommandable????

  2. Godwin kossi sur

    La CAF a manqué de tact.et surtout du respect à l’endroit de la Star. Dire qu’au sein de cette grande et noble institution il n ‘ y a pas de medecin Dame pour vérifier le **** de la joueuse.!!!!! Où est partie la gent féminine pour qu’on se livre à cet acte peu recommandable????

  3. abdallah kaba sur

    La CAF s’est foutu d’elle. Depuis sa formation jusqu’au moment qu’elle a été accusée, la CAF connaissait son parcours.

Laissez une réponse