Cameroun : à la fête de pâque le vœu de pauvre des prêtres est transformé en vœu de richesse

8

Le constat qui a été fait depuis quelques années au Cameroun c’est que certains prêtres de l’Eglise Catholique Romaine ont transformé l’administration des sacrements en fonds de commerce.

Publicité

Non seulement le futur baptisé a des sommes importantes à payer pour avoir le baptême, la première communion et la confirmation, mais il faut aussi verser une somme spéciale qu’on appelle l’effort de carême.

Dans une paroisse bien connue, l’effort de carême a donné un montant d’environ 10 millions de francs CFA. Et cet argent est directement destiné au prêtre et à lui tout seul. Il utilise cet argent rien que pour lui. On se demande  bien si c’est encore le vœu de pauvreté que les prêtres font ou alors le vœu de richesse?

Nous savons clairement que le prêtre qui dit être à l’image de Jesus-Christ doit se détacher des biens matériels ainsi que des plaisirs de la vie. Mais on se rend compte que nos prêtres sont très sensibles à l’argent. Et nos Eglises sont transformées en lieu d’enrichissement pour les prêtres. Que doit-on faire pour que cela change?

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

8 commentaires

  1. Constat amer je vis en Guinée Conakry et je vous avoue que je suis decu de certains prêtres qui ont un intérêt incalculable pour le matériel!Où va le monde?

Laissez une réponse

---