Cameroun : Boko Haram frappe à nouveau ; 4 personnes égorgées, 350 moutons et 800 bœufs emportés

9

C’est dans le canton de Kossa, département du Mayo-Sava, région de l’extrême Nord du Cameroun où s’est déroulé ce crime transfrontalier.

Les membres de la secte terroriste Boko Haram, au nombre d’environ 30 personnes, ont fait irruption dans trois villages du Canton Kossa. Il s’agit des villages Ayouri, Mogogné et Woumré.

Publicité
 

Pour tenir tous les villageois en respect, ils ont d’abord égorgé 4 personnes sur le coup. Ensuite, ils ont rassemblé dans les trois villages visités, un butin qui comporte 350 moutons et chèvres, et 800 bœufs.

Au même moment, 4 autres personnes ont été enlevées pour les aider à escorter le butin de l’autre côté de la frontière. On peut se demander comment ces terroristes réussissent-ils à entrer au Cameroun, malgré le dispositif sécuritaire présent au niveau des frontières Camerounaises ?

D’après nos sources, l’irruption et les multiples exactions de Boko Haram sont rendues faciles à cause de la porosité des frontières entre le Cameroun et le Nigéria.

Il faut noter que le Cameroun partage plus de 2000 kilomètres de frontière avec le Nigéria. Ce qui permet aux assaillants de pénétrer dans le territoire Camerounais à l’insu des forces de sécurité Camerounaise.

Car les forces de l’ordre et du maintien de la sécurité sont incapables d’occuper tous les côtés de la frontière. Puisqu’ils sont en nombre très insuffisant par rapport à la grande étendue de la frontière.

En plus, les populations qui vivent des deux côtés de la frontière parlent la même langue. Ce qui facilite un peu plus l’intrusion des terroristes.

Publicité

Ces pillages et vols régulièrement commis par la section terroriste Boko Haram ont pour but de nourrir leurs nombreux éléments. Dès lors, ils sont contraints de s’approvisionner dans le voisinage notamment au Cameroun.

Leurs cibles sont généralement les commerçants, les agriculteurs et éleveurs Camerounais de la région. On peut se demander quelle stratégie employée pour renverser Boko Haram ?

 

(Visited 536 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

9 commentaires

  1. SLT MOI JAI EU LA CHANCE OU LA MAL CHANCE DE FAIRE DES PAYS DAFRIQUE COM DARFOUR MALI ET CASAMANCE AU SENEGALMAIS JE CROIS K B HARAM EST DANS UNE PHASE DINTIMIDATION DAFFIRMATION IL SEME LA PEURE DANS LSPRIT DES POPULATION ET MONTRER KIL PEUT ETRE BARBARE COM LES DJENDJAWID DE DARFOUR POUR AVOIR LE SOUTIEN DES POP CIVIL CAR KAN ON A PEUR DE KALKUN ON LE CACHE
    BOF A MOINS KON NE LES EXTERMINE AVENT JE PENSE K B HARAM IRA A LA TABLE DES NEGOCIATION APRES AVOIR MONTRER CE KIL PEUT FAIRE ET NOUS DEVONS PAS LES AIDER ARRETON DE MEDIATISER LEURS ACTE ET ON VERA MAIS KAN JE DI ARRETER DE MEDIATISER LEUR ACTE SA V PAS DIRE K J BANALISE LEUR ACTES NON B HARAM C LE DAIBLE

  2. traore oumarou sur

    le mieux à faire dans cette histoire c’est de trouver un terrain d’entendre. il est préférable de de chercher à connaitre les vraies motivations de ces personnes.

  3. zatolegrand sur

    il est très important de savoir que la négligence et le manque d’effectif fais vraiment problème pour le problème boko haram ci quelqu’un a fait un tour vert cette zone il comprendra facilement ce qui ce passe moi j’ai été par exemple: à DARAK, ILE ALIFA, BLANGOUA, FOTKOL, COLOFATA, GOULFE, LOGONE BIRNI, WAZA, COFIA, KINASSARAM, BOUARAM, BAGARAM pour ne sité que ces zones que vous entendez il est impossible de geré ce problème très facilement si le cameroun notre très beau pays ne confis pas cette mission SPECIAL à ces enfants de contrôlé ce territoire avec l’appui permanente de l’armée de l’air et procédé aux évacuations des habitans en urgence, il ne coutera très chaire cette bataille tout es vide la bas et nous retardons de renforcé nos unités en faisant des recrutement massif de volontaire qui pourrons contrôlé cette vaste frontière pendant et après c’est pour dire que nous avons pas encore compris la nécessité de recruté nos enfants volontaire capable de faire ce travail. ABOUBAKAR SHEKOU qui n’est pas capable de se brossé les dents ce permet de nous influencé alors que nous pouvons faire taire cet impéssile sans conditions. Je suggérè que notre hiérarchie militaire utilise le plan b qui demande un recrutement massif de 17000 volontaires qui doivent immédiatement se préparé pour remplacé les troupes régionale qui ne viendrons pas resté au Cameroun éternellement parce que cela nous dépasse il n’en est pas question en 6mois nous aurons des hommes coriace et a guéri pour cet opération Saint Michel on aura ni à nourrir ni à redressé et la les hommes vont mourir et à la fin personne ne touchera plus jamais notre Cameroun. Je conseil nos autorités dirigeante de passé à l’action d’urgence pour ce que je suggère

  4. Je pense que pour essayer de limiter les recrutement massive par Boko Haram, il faut sursoire au action de représsion des police municipal au Cameroun qui frustre les jeunes en confisquant tous leurs bien. ces police municipal peuvent être repris dans l’armée en attendant que BH soit vaincue.
    What is your opinion? Should the Council Police stop harassing young Camerounians huckers to discourage BH recruitments due to fraustration?

  5. Je pense que pour essayer de limiter les recrutement massive par Boko Haram, il faut sursoire au action de représsion des police municipal au Cameroun qui frustre les jeunes en confisquant tous leurs bien. ces police municipal peuvent être repris dans l’armée en attendant que BH soit vaincue.
    What is your opinion? Should the Council Police stop harassing young Camerounians huckers to discourage BH recruitments due to fraustration?

  6. Ekouta Zambe sur

    Si vous connaissez la proximité qui existe entre les localités Nigérianes et celles du Cameroun, les forces de l’ordre ne peuvent souvent rien. ces localité sont tellement confondues les unes aux autres qu’on ne saura jamais qui est nigérian de qui est camerounais. Juste un petit pont ou un cours d’eau sec. Savez vous que dans cette partie le Cameroun ne sépare le Nigeria du Tchad que de 22 Kilomètres ? C’est bidimatque cette situation.

Laissez une réponse