Cameroun : Des candidats au probatoire échappent à la mort

0

La semaine dernière, le pire a été évité de justesse au quartier Nkolndongo à Yaoundé pendant  l’évaluation des élèves lors de l’épreuve d’Éducation physique et sportive (EPS) comptant pour l’examen Probatoire 2016. En effet, un examinateur positionne un groupe d’élèves composés de quatre filles sur les marques départ sur la route reliant le Lycée de Nkolndongo et le marché de Mvog-Ada.

Publicité

Les élèves se lancent sur la piste à vive allure après le coup de sifflet de l’examinateur. A peine dépassé les vingt premiers mètres qu’un véhicule de marque Toyota débarque à vive allure. Les sprinteuses sur la piste sont alertées par les cris et les gestes de leurs camarades et des badauds placés le long du parcours. Les jeunes filles se jettent chacune sur le côté pour échapper au chauffard. Le bilan fait état de légères blessures sur les genoux. Les cris et injures que lancent les populations ne suffiront pas pour arrêter pas le conducteur qui se dirige vers le marché tout en estimant qu’il a passé trop de temps à attendre que soit lancée la course pour poursuivre son chemin.

C’est pour des besoins d’espace que l’administration du Lycée de Nkolndongo a transformé cette ruelle en piste d’évaluation précise le quotidien Mutation. Une décision qui perturbe le trafic routier.

Ce qui choque le plus dans cette histoire, c’est l’absence des éléments des forces de l’ordre pour la sécurité des élèves, sachant que le quartier Nkolndongo est réputé être un lieu par excellence de rencontre des consommateurs d’alcool et de cannabis.  Ledit journal ajoute que l’épreuve de saut en hauteur a été perturbée à maintes reprises par des individus non identifiés.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse