Cameroun: L’ancien ministre Essimi Menye entre la vie et la mort

0

Depuis qu’il est interné à l’hôpital de la caisse nationale de la prévoyance sociale, le chef de l’Etat n’a toujours pas autorisé son évacuation sanitaire vers l’Europe. Plutôt le dispositif sécuritaire autour de lui a été renforcé.

Publicité
 

Par Destin

Cameroun: L’ancien ministre des finances et ministre de l’agriculture et du développement rural va mal, et même très mal. Selon certaines sources, son état de santé s’est de plus en plus détérioré. A la demande d’une évacuation sanitaire vers l’Europe ou les Etats-Unis, celle-ci a été rejetée par le président de la République. Tout a commencé du temps où il occupait encore les fonctions de ministre de l’agriculture et du développement rural.

Alors qu’il éffectuait une visite de travail dans une plantation, Essimi Menye s’était écroulé. Depuis sa sortie du gouvernement le 2 octobre dernier, l’ancien ministre doit répondre de deux affaires pendantes au tribunal criminel spécial. La première baptisée «Affaire Amity Bank Cameroon», dans laquelle l’ancien conseiller de l’administrateur du Cameroun au Fonds monétaire international (Fmi) doit s’expliquer sur un ordre de versement de 9.025.000.000 de FCFA à la Banque Atlantique, pour que cet établissement bancaire reprenne les créances d’Amity.

Publicité
 

La seconde affaire, celle de la défunte Société camerounaise de tabac (Sct), qui l’éclabousse aussi, met en jeu un peu plus de 50 millions FCFA. Ses avocats selon des sources envisageraient saisir dans les prochains la commission des Nations Unies pour les droits de l’homme.

(Visited 118 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse