Cameroun: le calvaire des 200 policiers envoyés à l’Extrême-Nord

0

 

Ils sont près de 200 policiers affectés au mois d’aout 2015 par le Délégué général à la sureté nationale (Dgsn) pour assurer la sécurité dans les villes de Maroua, Mokolo, et Kousseri.

Abandonnés à leur triste sort depuis leur arrivée sur place, quelques-uns décrivent les conditions de vie inhumaines dont ils font face depuis quelques temps et qui ne semble pas inquiéter la hiérarchie. . Quelques-uns ont manifesté leur mécontentement, sous couvert d’anonymat.

«Nous sommes logés dans des salles de classe; presque pas de sanitaire. Nous cherchons nous même à manger dans un environnement où la vie chère est à son niveau le plus élevé. Il y a déjà eu trois évacuations sanitaires. Vraiment c’est dur ici»,

Une autre illustration permet de se rendre compte de la gravité de la situation.

«L’ambiance ici est infernale. Les gars n’ont plus le moral. Les conditions de vie sont déplorables, la vie est très chère. Le casse-croûte qui nous parvient est largement insuffisant. La logistique n’étant pas assurée, chacun se débrouille comme il peut, dans des villes où le danger plane en permanence», affirme un autre policier.

Ils ne reçoivent que le casse-croute comme ration alimentaire journalière.

Publicité
 

«Nous sommes surpris d’apprendre qu’un journal aurait insinué que nous avons perçu des frais de mission. Ce qui est absolument faux», réagit un troisième policier.

Martin Mbarga Nguélé semble impuissant face à cette situation. Joint au téléphone, un proche du Dgsn a fait un commentaire qui en dit long sur l’état d’esprit du patron de la police.

«Le Délégué général à la sûreté nationale fait savoir qu’il met à la disposition des policiers au front tout ce qu’on lui donne pour cette cause en haut lieu. Il dit qu’il ne peut pas détourner ou affecter à d’autres destinations ce qui est dégagé pour ses éléments»,

déclare ce proche de M. Mbarga Nguélé. Une réponse qui ne va sans doute pas galvaniser ces policiers qui sont au champ de bataille.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

Source : camer info.net

(Visited 173 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse