Cameroun Le cardioPad de l’ingénieur Arthur Zang disponible sur le marché

1

La star-up Himore Medical commercialise déjà au Cameroun la première tablette médicale africaine conçue par l’ingénieur camerounais Arthur Zang.

Le financement de ce projet provient des 20 millions de Fcfa que le jeune ingénieur a reçu lors du prix d’excellence du chef de l’Etat, Paul Biya, le 2 juillet 2015 et de divers autres financements nécessaires à l’acquisition et à l’importation des composants électroniques nécessaires à la fabrication du cardioPad.

Publicité
 

Signalons que c’est de la Chine que proviennent les pièces servant à la fabrication des 300 premiers CardioPad. Arthur Zang précise que pour acheminer près de 700 Kg de composants électroniques de la Chine vers le Cameroun, sa star-up Himore Medical a bénéficié d’une exonération des droits de douane concédée par le gouvernement camerounais.

Le fondateur de la structure Himore Medical et son équipe d’ingénieurs se sont lancés dans le montage des CardioPad après leur retour de la Chine où il s’est formé et ravitaillé en matières premières.

«Les feedback de la phase-pilote démarrée en 2014 ont fait état de ce que le capteur que nous utilisions permettait juste de percevoir quatre signaux corporels électrocardiogrammes. Or, le corps humain en possède 12. Nous avons reçu des formations en Chine et en Corée grâce à un financement de Rolex, dans le but de concevoir un nouveau capteur permettant de percevoir tous ces signaux et de ce fait, d’élaborer un diagnostic complet»,

déclare Arthur Zang, dans les colonnes de Cameroon Tribune en kiosque le 27 janvier.

Notons que la version améliorée du kit du CardioPad coûte deux millions de francs Cfa sur le marché.100 premiers kits sont déjà montés depuis le 22 janvier dernier, et les commandes fusent de toutes parts. En dépit de tout cela, Arthur Zang tient à respecter son objectif premier qui est de ravitailler le secteur médical national et de contribuer à l’amélioration des soins hospitaliers en milieu rural.

Le CardioPad est un appareil permettant de relever et de transmettre à distance les paramètres cardiaques d’un patient. Cette invention qui a valu une reconnaissance internationale au jeune ingénieur camerounais Arthur Zang, permet de remédier aux problèmes d’insuffisance de cardiologues dans les hôpitaux.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

Source : http://www.cameroon-info.net

(Visited 502 times, 1 visits today)


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse