Cameroun : Le Préfet du Ndé s’écroule pendant une cérémonie de passation de commandement

0

La tribune de la place des fêtes de Bangangté était pleine de monde, lundi 25 avril, à l’occasion de la passation de service pour la prise de commandement au poste de sous-préfet entre Joseph André Eyebe Eyebe entrant et Charles Gall, sortant.

Mais un fait a surpris l’assistance. En effet, le préfet du Ndé, Oumarou Haman Wabi, s’est écroulé au cours de son discours pendant  la cérémonie de passation de commandement entre lui et son successeur.

« La Nouvelle Expression », mentionne dans ses colonnes du mardi 26 avril 2016 que

Publicité
 

«Le micro est positionné devant le chef de terre apparemment bien portant. Il peut alors ouvrir sa chemise pour se jeter à l’eau. Après deux minutes environ, Oumarou Haman Wabi semble peu à peu perdre ses facultés. D’abord, l’orateur éloquent qu’il était au départ cède la place à un autre qui a du mal à articuler les mots. Puis le débit de sa voix va commencer à s’amenuiser».

Publicité
 

Selon le journal, le préfet va perdre complètement la parole et s’écrouler.

«Heureusement, quelques personnes proches de lui vont empêcher qu’il ne finisse sa chute au sol. Il sera soutenu et conduit à l’écart par des soigneurs. Ces derniers vont s’évertuer à éviter le pire».

Bien que très affaibli, le chef de terre  pourra malgré ce malheureux incident  poursuivre jusqu’à son terme  la cérémonie qu’il présidait.

Il faut souligner que les médias présents à cette cérémonie de passation de commandement ont filmé la chute du Préfet. Mais, ils ne l’utiliseront jamais, car

«leurs appareils ont hic et nunc été saisis par les éléments de la police et de la gendarmerie présents», apprend-on. «Toutes les caméras et les appareils photos ont été saisis. Après un contrôle systématique, les images craintes ont été supprimées avant que l’appareil ne revienne à leur propriétaire», témoigne un reporter. Les forces de maintien de l’ordre ont confisqué certains appareils difficilement manipulables. Les journalistes crient à l’intimidation de la presse.

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 1 224 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse