Cameroun : les avocats donnent un ultimatum de 6 mois au président Paul Biya

24

700 avocats se sont réunis à Bamenda il y a quelques jours pour rédiger une lettre dont le but c’est d’adresser un ultimatum au président de la république du Cameroun. Cette rencontre portait sur un point fondamental : le rétablissement d’une république fédérale au Cameroun.

Publicité

D’après notre source, ce sont pour la plupart les avocats anglophones qui ont écrit une lettre en guise d’ultimatum à l’adresse du président Paul Biya. Ils estiment que l’Etat unitaire que les Anglophones avaient accepté d’adopter a toujours été très défavorable pour la zone Anglophone.

La seule solution à ce problème, c’est la correction de ce crime constitutionnelle qui consiste à rétablir la république Fédérale du Cameroun. Car d’après ces avocats, c’est le seul moyen pour lutter contre la discrimination dont sont victimes les Anglophones.

Selon les 700 avocats, Paul Biya a un ultimatum de 6 mois pour rétablir une république fédérale au Cameroun. Le retour à la république fédérale peut-elle être la solution au problème Anglophone ?


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

24 commentaires

  1. Beti Ki K U Soi. U Es Un Xenophobe Haineux Criminell Idio Raciste De Merde. A Kel Moment U Veu Provoke Une Division? U Nai Mem Pa Un Camerounais Jsui Sur! U Es Telmen Kon Stupid.. U Ose Parler Ainsi De Tes Frer Betisier.. On Doi T Vaccine Contr La Rage… Mieu Hitler K Toi Pede

  2. De tout le racontaient m’oublie pas les boko aram car ce par la la France va commence ce tout ce q je peut dire

  3. Ndongo Engelbert K. sur

    ces avocats estiment qu’ils ont plus de problèmes que qui? qu’entendent ils par problème anglophone? on pourrait tout aussi évoquer les problèmes de pauvreté, d’emploi, bami, beti, bassa, wadjax, et autres…. c’est dans l’union, la solidarité et le travail que se situent toutes les solutions pour le développement auquel nous aspirons. le reste là c’est la pure distraction! j’ai un anglophone qui est sous préfet dans mon village chez les étons . il est respecté honoré et fréquenté comme un camerounais et c’est tout! parfois l’inverse n’est pas vrai partout ailleurs! posons ensembles nos vrais problèmes et ensemble règlons les!

  4. je suis du même avis que Cédrick! Ca ne sert à rien de se verser en injure et phobie. J’aimerai plutôt demander à ces avocats s’ils n’ont essayé de voir une solution à leur problème dans la décentralisation qui est déjà en cours dans les institutions? Elle a déjà commencé avec les mairies et progresserons sûrement. Selon moi, ils devraient s’atteler à favoriser la bonne marche de cette décentralisation, ainsi, ils pourront quelque part s’auto-gérer et découvriront à leur niveau les arcanes du pouvoir.

  5. Mes freres il ne s’agit pas ici d’insulter ou de déclencher une anglophobie et que sais-je encore.Nous sommes tous camerounais du nord au sud de l’est a l’ouest. Je rgrette que pour une affaire comme celle-ci des gens tiennent des propos aussi dure envers les notres. Cela denote meme la facilité avec laquelles on peut nous remontter les uns contre les autre
    Pour ma part je dirais a nos freres avocat de requestionner leur problème en placant au centre l’interet du peuple camerounais dans son ensemble et non pas une simple reparation d’une injustice que subirait les frere anglophone.Mes tres cher freres je pense en tous humilité que s’il ya injustice au cameroun cela n’est pas l’apanache de ceux du nord ouest mais concerne bien toutes les parties du territoire camerounais dès lors le retour a l’Etat fédéral ne sera visiblement pas la solution.
    En allant dans le meme sens que Thomas moi je pense que nous devons rebattir notre pays sur les valeurs telles que le travail, l’excellence et surtout le merite au détriment de la mediocrite, du népotisme, du lobiyisme.Cela reparera naturement tout sentiment d’exclusion sociale.Vraiment j’invite les uns et les autres à plus de reflexions sur la question mais sans injures, ni haine car ensemble nous somme plus fort

  6. Beti Ada sur

    Dire à quelqu’un de rentrer chez lui serait une haine? Dans avant 10 ans, aucun de ces étrangers n’aura plus droit à quoi que ce soit chez nous. Qu’ils fichent le camp. Ils ne seront jamais des Camerounais. Si au moins ils respectaient les autochtones et leurs président. Ils osent ouvrir leur gueule d’étranger comme s’ils étaient des Camerounais, et tentent même de faire la loi sur notre terre.

  7. those who say it has no place, should close their mouths do u want to be treated as a stranger in ur own country??? all the anglophones are treated like that every day. as if they were in Europe e.g Germany pls the president sud act promptly.

  8. avec raison nous peuple anglophone du kamerun nous somme entainent d,etre dupper par les francophones un seul mot oui pour le féderalisme

  9. Beti Ada j’ai l’impression que vous refoulez l’amour qui brule dans le cœur de chaque être humain. Qui sont ces etrangers au Cameroun dont vous parlez ? Gardez votre rage dans le sac s’il vous pait. Vous n’êtes certainement pas différente des haineux que j’ai rencontré en plain centre ville entrain de souhaiter que tous les bamilékés soient « brûlés » et je suis entrain de paraphraser, c’était des personnes originaires du centre. ****** c’est pas une question d’ « ethnie ». La haine n’a jamais payé et ne paiera jamais.Les êtres humains n’ont pas honte de détester leur semblables sans raison valable. C déplorable

  10. Beti Ada sur

    Gridao, cessez d’amadouer les gens. anglophone, bamiléké, bamoun, douala, ahoussa (musulmans) sont des étrangers qui doivent ****** le camp du Cameroun, et ils partiront de gré ou de force le moment venu. Mais en attendant, qu’ils la ferment sur le plan politique. Son Excellence Paul Biya est le Président de la République du Cameroun et NON de la République unie ou fédérale parce que nous ne reconnaissons pas tous ces étrangers comme étant les nôtres. Paul Biya est le roi du Cameroun sur la terre de ses ancêtres, et il le restera aussi longtemps que son ethnie le voudra. On ne connait pas un Beti haut fonctionnaire ou homme politique dans leur pays respectif pour ceux qui en ont. La fourberie à trop duré. Qu’ils fichent tous le camps. Ils ne seront jamais des Camerounais.

    • Espèce de cancre ignorant parler une langue quelconque ne veut pas dire qu’on a perdu son animalité surtout si on sort de la forêt noire

  11. Tchatchoua Thomas sur

    Au plan de la forme: un ultimatum à un Chef d’Etat, c’est à quel nom? Que pèsent 700 personnes, fussent-elles des avocats, devant 23 millions de Camerounais. Irrecevable!

    Au plan du fond: retourner au fédéralisme? Ce serait un début de la balkanisation de l’Etat! Chaque groupe lésé ou qui se croit lésé réclamerait son Etat! Et si, par extraordinaire, le fédéralisme pouvait résoudre quelque problème, les problèmes générés seraient encore plus nombreux.

    Ce qu’il faut à ce pays, c’est tout à l’opposé du fédéralisme: abolition des frontières érigées par les quotas, les équilibres régionaux, les minorités, les autochtones et autres allogènes, bref toutes ces mesures qui servent les privilèges, entretiennent les clans, divisent le corps social. Ce qu’il faut à ce pays, en un mot, c’est la restauration de la méritocratie dans la gestion des hommes et l’établissement des plans de développement débattus et adoptés à l’avance par l’ensemble de la communauté nationale, des plans axés sur les objectifs de croissance et de rentabilité. Ne l’oublions jamais: un Etat est avant tout une grande entreprise. Il ne peut se développer que s’il réalise des bénéfices sur ces investissements. C’est dans ses plus-values qu’il doit puiser pour réaliser ses œuvres sociales qui sont une de ses missions régaliennes.

  12. vraiment pourquoi ce battre maintenant pour une histoire qui n’a pas sa place pour l’heure et même si c’est un fait réel il date à ce que je sache de plusieurs décennies pourquoi maintenant vue la lecture de la en début d’année moi je pense que vous faites partie de la révolte pour un essor négatif de la république et si c’était moi qui devrait en décide vous n’est pas loin d’être considéré comme traite contre le république et vous méritez l’application des loi en vigueur. vraiment vous manque de tact et de considération non seulement contre vous même mais contre tous vos confrères et comme quelqu’un disait dans son propos allez vous faire ****** bande de faux avocat corrompus et ingrat .

  13. soyez raisonable, pourquoi voulez vous créer de division BETI ADA, nous somme tous camerounais, et nous sommes en periode trés dangereux, Pour les anglophones je ne pense pas le federalisme sera la solution a votre probleme, et la periode ci n’est pas bien pour soulever c probleme

  14. Les anglofones la sont tjrs a gauches, il attendent kan ns soe en periode de crise pr soulever un pb pareil coe ca boko haram va profite pr sintroduir

  15. Les anglofones la sont tjrs a gauches, il attendent kan ns soe en periode de crise pr soulever un pb pareil coe ca bokoharam va profite pr sintroduir

  16. Beti Ada sur

    Nous sommes une République du Cameroun et non une République unie ou fédérale. Les étrangers n’ont aucun respect pour les autochtones du pays alors que nous leurs avons tout donné. en plus, ils croient nous avoir fait oublier qu’ils sont des étrangers chez nous. Qu’ils rentrent chez eux y faire de la politique. Ils ne seront jamais des Camerounais.

  17. ce n’est pas le moment de parler de division,ns smes en guerre lè amis,après les anglophones ça sera le grd nord,ensuite koi? l’ouest ou le littoral !?

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->