Cameroun: les militaires tentent de prendre Yaoundé en otage et d’encercler la primature

3

Les militaires camerounais de la Mission de maintien de la paix en République centrafricaine (Misca), mécontents du traitement qui leur est réservé, depuis leur retour de mission, ont manifesté ce matin à Yaoundé.

Publicité
 

D’après Koaci.com, ils revendiquent leurs primes détenues depuis deux ans, avons-nous appris, d’un des manifestants, « nous avons eu une rencontre avec le ministre délégué à la Présidence chargé de la défense, sans suite. Il ne nous a rien dit de bon. Nous avons décidé de manifester ce matin, devant la primature, avant de passer à l’étape supérieure », a indiqué par téléphone, un des manifestants.
Après 2 ans et 03 mois, ils revendiquent 19 mois d’arriérés de primes soit 07 mois pour le compte de la MISCA et 12 mois pour le compte de l’ONU, avons-nous appris.

Publicité

Quelques artères de la capitale ont été bloquées suite à ce mouvement d’humeur. Notamment, la poste centrale, l’axe du Lycée Général Leclerc, et celui de l’hôpital militaire.Leur mouvement d’humeur a été bloqué par leurs camarades de la Brigade du quartier général. Le mécontentement sur la place publique est rare au Cameroun. Pire, il se déroule au moment où Paul Biya, le chef suprême des armées est hors du pays.

(Visited 328 times, 3 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. Sincèrement triste que personne ne voie ce qui se trame et ce qui se prépare.Triste que les gens n’arrivent pas encore à percevoir ce qui se signale.Révisez l’histoire de la Côte d’ivoire en 1999 à l’avènement du coup d’ETAT et vous comprendrez mieux je pense.

  2. est ce donc normal?voyez vous meme en de guerre ce que sava argende.vaudra mieu de rembourse cet argent.avant qu’ils ne passent aux etapes superiueurs

Laissez une réponse