Chine: des parents décident de vendre le frère jumeau de leur fille pour la sauver

8

Un couple chinois qui n’a pas les moyens de payer les frais d’hôpital  pour sauver la vie de leur fille malade tente de vendre leur fils dans la rue pour amasser des fonds pour sa chimiothérapie.

Meng Xiangyan, 29 ans, a déclaré qu’une mort certaine attend leur fille si elle ne reçoit pas de soins, elle et son mari ont ainsi décidé de vendre le frère jumeau de leur fille à une bonne maison de telle sorte que les deux auraient une chance de vie.

Publicité

Selon Dailymail, des photos montrent la maman arrêtée sur la voie permanente de Weihai à Qingdao, dans la province est de la Chine Shandong, avec une pancarte offrant de le vendre au plus offrant.
Elle a dit:

Jusqu’à il y’a un an, nous avions une famille merveilleuse et nous avons pensé que nous avions tout ce que nous avions besoin d’un petit garçon merveilleux et une merveilleuse petite fille qui sont des jumeaux.
Mais tout cela a changé quand ma fille a été diagnostiquée comme souffrant de leucémie en Août de l’année dernière et nous avons passé toutes nos économies et tout ce qu’on pouvait emprunté à des amis et parents. C’est toujours pas assez, et maintenant nous espérons collecter de l’argent de la vente de notre fils.

CHINESE 2

Le personnel médical dit que l’enfant souffre d’une leucémie lymphoblastique aiguë et nécessite un traitement médical urgent qui comprend une chimiothérapie tous les 10 jours à l’hôpital municipal de Rizhao.

La famille a vendu leur appartement et tout ce qu’il y avaient et vit maintenant dans une petite maison de 10m² près d’où le chimiothérapie est faite.

Alors Afripeople, pensez vous que c’est une bonne idée de vendre le petit garçon?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

8 commentaires

  1. KELE Rodrigue sur

    C’est pitoyable. Le jumeau, ne le vendez pas. Hommes riches du pays ou hommes de bonne volonté, secourez cette famille! Que Dieu lui rende la santé.

  2. on vend des humains en Chine? qu’ elle trouve une autre solution, sinon la suite risque d’être encore plus inconfortable

  3. et pourtant je croyais que la chine est un pays communiste où les soins sont gratuits ? a moins que je me trompe, il revient a l’etat de sauver cette fille malade…sinon vendre son frère n’est pas la solution. ailleurs on peut comprendre mais pas dans un pays communiste.

  4. LenoRobertSaa sur

    Ils auraient du continuer a aller au dela de leur limite sans envisager vendre une vie en vue de sauver l’autre.Decedee,la fille defunte allait reconnaitre l’effort incommensurable de se ses parent le jour du jugement dernier.

Laissez une réponse