Controverse au sujet de la décoration de Nathalie Koah par l'ambassadeur de Turquie

7

C’est au cours d’un entretien accordé à la chaîne de télévision  »Vision 4 », et relayé par le journal  »le Messager », mercredi 10 février 2016, qu’Omer Faruk Dogan, ex-ambassadeur de Turquie au Cameroun a tenu à lever l’équivoque sur la nature de ses relations avec Nathalie Koah.

En effet, le diplomate s’est justifié à l’occasion de l’ouverture du magasin  »Psychee by NK » la marque de lingerie de l’ex-compagne de Samuel Eto’o. Et sa présence a fait couler beaucoup d’encres et de salives. A cette occasion,  Omer Faruk a accroché un pin’s réunissant les drapeaux des deux pays, symbole d’une collaboration solide.

Publicité

L’ex-ambassadeur de Turquie au Cameroun, Omer Faruk a expliqué dans les colonnes dudit journal que: «C’est l’international Rigobert Song, ayant évolué en Turquie, ancien capitaine des Lions Indomptables qui m’a amené cette dame. Il me l’a présenté en me disant qu’elle fait des affaires aussi à Istanbul. Notamment les imports-exports. Il m’a suggéré que nous devions l’assister. Aider la dame à faciliter son importation à partir d’Istanbul, il y a quelques mois», ensuite il ajoute  «Et après quelques jours, elle est revenue. Elle a dit voilà: je vais ouvrir ma boutique de textile qui provient de Turquie, mais pour une première, une boutique qui va être ouverte avec plein de produits importés de Turquie. Bien sûr que l’ambassadeur de Turquie doit s’engager».

Grande était la surprise du diplomate de constater séance tenante, qu’il s’agit de l’ouverture d’une boutique de lingerie féminine, « j’aurais dû emmener les dames de l’ambassade avec moi pour éviter les malentendus bien sûr», a regretté l’invité de marque.

Puis il a confié que la Turquie a encouragé une camerounaise pour préserver une bonne relation d’affaires entre les deux pays. «Car le Cameroun possède un fort potentiel de production de coton, c’est la voie qui vous emmène vers un pays qui peut produire du textile, qui peut produire son design, sa création et puis devenir un fameux producteur des designs dans le monde entier»

Publicité

Qu’en pensez-vous ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

7 commentaires

  1. This movie sounds like it’s based on the Barbie Three Musketeers film. The Barbie version also has an airship in it. It also has some crazy acrobatics, no hoopskirts, odd villains, and shit that makes little sense. I suggest reviewing it as the story is very similar.

  2. serge lionel sur

    La face cachée de Nathalie Hélène Koah
    Publié le 15 juillet 2014 par Olinga Essiane

    La face cachée de Nathalie Hélène Koah
    Vu la tournure que prend l’affaire Samuel Eto’o – Nathalie Koah, ayant observé que des deux parties, une seule occupe la scène médiatique (celle de Nathalie Koah qu’on entend par ailleurs sur toutes les radios et télévisions de Yaoundé et sur la toile), je me suis donné pour ambition d’en savoir plus sur qui est Nathalie Koah, ce qu’elle était avant de rencontrer son amant sur qui elle jette l’anathème aujourd’hui, ses relations familiales, amicales, afin de donner une idée de sa moralité. En lisant la large interview qu’elle a fait publier dans le quotidien camerounais Le Jour, en écoutant son autre interview sur la radio urbaine Amplitude Fm (Yaoundé) et son intervention sur la télévision camerounaise Vision 4, je me suis rendu dans les quartiers de Yaoundé qu’elle a cité comme ses anciens lieux de résidence. Je me suis comporté comme un enquêteur en recueillant tous les témoignages fiables, crédibles et concordants, que j’ai chaque fois recoupés, même en entrant en contact avec certains membres de sa famille nucléaire, qui ont requis l’anonymat par peur de représailles, dans la mesure où ils disent ne plus reconnaître celle qui, jusqu’à ce qu’elle s’enrichisse, était la leur. Contentez-vous du fruit de cette investigation qui m’a coûté près d’une semaine de recherche.

    Mœurs

    La liste des conquêtes de Nathalie Koah

    Ils sont ministres en fonction, magistrats, footballeurs, feymen, disc jockeys, bandits, fils de parlementaires et de directeurs généraux…

    Nathalie Koah. Ce nom est tristement devenu célèbre dans la sphère médiatique camerounaise, non seulement du fait de ses frasques, mais aussi et surtout du fait des méfaits qu’elle a commis dans un passé douloureux qu’elle essaye, depuis qu’elle occupe la scène de cacher. Or, c’est justement ce passé qui permet de mieux comprendre l’état d’esprit de cette fille que plusieurs proches disent « difficile, ingrate ». Pour mieux comprendre cette fille et dire aux Camerounais ce qui peut l’avoir poussé à se retrouver dans les bras de l’un des fils les plus valeureux du Cameroun, nous nous sommes rendus dans plusieurs quartiers de Yaoundé, par lesquels la sulfureuse Nathalie Koah dit être passée : Anguissa, Nkolndongo, Omnisports et Mvog-Ada.

    Mère méprisée

    La mère de Nathalie Koah, une ancienne institutrice (Ecole Les Papillons, Nkolndongo), ses frères et elle ne se sont réconciliés que très récemment, parce que, quand elle a commencé à offrir ses services à ses multiples conquêtes contre argent, elle a pris des distances avec sa famille. Une de ses amies d’enfance avec qui elle a grandi au quartier Anguissa, non loin du Centre d’animation sociale et sanitaire (Cass) que nous avons rencontré la semaine dernière nous a confié ceci : « Dans sa première relation, elle a commencé à avoir de l’argent ; elle s’est éloignée de sa famille, alors que ses frères et sœurs souffraient. Quand elle recevait de l’argent, elle allait faire du shopping ; alors, sa mère lui faisait des remontrances à ce sujet. Un jour, elle a lancé à sa mère : « c’est la pauvreté qui te dérange ». Alors, sa mère lui dit : « Tu ne seras jamais heureuse dans ta vie ». Cette discussion entre Nathalie Koah et sa mère, celle qui a souffert dans sa chair pour elle se passe de commentaires, surtout qu’à Anguissa, tous ceux qui la connaissent ont cette phrase au bout des lèvres. Mais, les propos de sa mère peuvent permettre de mieux comprendre pourquoi Nathalie Koah peine dans toutes les relations qu’elle a tissées. Arriviste.

    La rencontre avec Eto’o

    La discussion entre Nathalie et sa mère est née du moment où celle-ci passait de bons moments avec Frédérick Bwemba, le frère de Léonie Bwemba Toulou, la promotrice de la compagnie publicitaire Ocean agency. Tout est parti de cette relation, dans la mesure où c’est Frédérick Bwemba qu’elle a trompé avant de se mettre avec Eto’o. Dans un premier temps, Eto’o tombe sur la jeune fille à la loge présidentielle du stade Ahmadou Ahidjo, alors que, sociétaire du Fc Barcelone et blessé, le joueur était venu suivre un match des Lions Indomptables. Eto’o ne fit alors rien. Mais, quelques temps après, alors que l’attaquant allait rendre visite au fils de Léonie Bwemba dont il est le parrain, Nathalie Koah s’est encore mise sur sa route. L’ayant trop vue dans ses alentours, le footballeur demanda alors, par curiosité, qui était la fille à dame Bwemba. Cette dernière fit savoir à Samuel Eto’o que Nathalie était sa belle-sœur. Il n’eut pas de contact direct entre Eto’o et la jeune fille, mais cette dernière fit tout pour le rencontrer alors qu’il était en train de repartir. La rencontre qui changea tout a eu lieu à Abidjan en Côte d’Ivoire. Lors d’une grande cérémonie intitulée « La nuit des stars », Nathalie Koah, qui était chargée du recrutement des hôtesses se retrouva encore sur la route d’Eto’o. C’est alors que Léonie Bwemba Toulou pris sur elle de donner le numéro de Nathalie à Samuel Eto’o. « Tu es certes ma belle-sœur, mais Samuel est un grand garçon, toi aussi. Vous saurez quoi faire », dit alors dame Bwemba à Nathalie Koah ; c’est d’ailleurs cette dernière qui rapporta ces propos à une de ses copines qui vit toujours au quartier Omnisports. C’est là que commence la longue aventure avec le meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables.

    La vie avant Eto’o

    Après la dispute décrite plus haut entre Nathalie Koah et sa mère, elle est chassée de la maison. Comme une malpropre. Errant dans la ville de Yaoundé, ses affaires étaient stockées chez une de ses copines au quartier Titi garage. Plus tard, elle alla alors vivre chez sa belle-sœur Léonie Bwemba Toulou au quartier Bastos à Yaoundé, parce que, Frédérick, son copain, vivait en Suisse. C’est d’ailleurs grâce à Frédérick qu’elle prit l’avion pour la première fois pour un séjour à Dubai. Ayant soupçonné des rapports malsains entre Léonie Bwemba et Nathalie, Frédérick fit partir Nathalie de chez sa sœur pour le domicile d’un certain Hervé Mbonjo, derrière Fokou Emombo. Un autre quartier chaud. Son amant à l’étranger, Nathalie vécue sous le même toit qu’Hervé Mbonjo. Dans quelles conditions cette cohabitation pour le moins suspecte s’est-elle achevée ? La réponse à cette question nous est venue d’une autre de ses amies, que nous avons rencontrées à Camair-co : « Connaissant Nathalie, elle a du faire des propositions à Hervé, surtout que cette relation est restée floue et s’est achevée en queue de poisson. Vous savez, c’est une arriviste qui ne lésine sur rien pour estorquer ». Après Hervé Mbonjo, elle va en location au quartier Bastos avec l’aide de Frédérick Bwemba, qui a senti quelque chose entre son ami et sa volage copine. Quelques temps après, elle va habiter avec ses parents au quartier Mimboman avec l’aide de Samuel Eto’o, qui n’a certainement pas supporté les difficiles conditions dans lesquels vivait Koah et les siens. Il lui permettra d’ailleurs d’habiter le quartier Mvan par la suite et plus tard Bastos, nous indique une source familiale.

    Mais, toutes les aides du jeune footballeur n’ont pas empêché Nathalie Koah de continuer à cavaler, d’hommes en hommes. La liste ne saurait être exhaustive, dans la mesure où Willy Sani, l’un de ses anciens passeurs (ceux qui proposent des femmes légères à des hommes avides de ****) n’est pas capable, lui-même, de dire avec qui son ancienne protégée est allée. Mais, une autre amie de boîtes de nuit de Nathalie Koah rencontrée au quartier Mvog-Ada nous a donné des détails qui pourraient faire tomber à la renverse. Les jambes de la jeune dame ont vu passer du monde, un peu comme ces pierres qui voient couler de l’eau au bord des fleuves. Tenez ! L’on parle d’Alexandre Song. A dire que ce dernier n’a pas fait que taper dans le dos du Croate Mario Mandzukic, mais il a aussi assené un traitre coup à son capitaine et grand frère, en allant avec sa copine. Surtout qu’il le savait. D’ailleurs, Nathalie Koah a fait la publicité de la marque Système Tchakap, que promeut le neveu de Rigobert Song, à qui Eto’o a repris le brassard en 2009. Des fils de Cavaye Yeguié Djibril, le président de l’Assemblé nationale sont aussi passés par là, comme Yannick Motaze, le neveu du ministre Louis-Paul Motazé (il vivait chez lui, alors qu’il était directeur général de la Cnps). Avec celui-ci, il se dit que la fille a mis long. « Son amour de jeunesse », a-t-on appris. Le fils de l’ancien président de la Fédération camerounaise de cyclisme François Njélé est aussi cité parmi les étalons du cheval Nathalie. On parle d’une « courte aventure » avec Yannick Njélé. Sa relation avec Arthur Mbiatcha (à l’époque étudiant à l’Enam et aujourd’hui magistrat) aurait pu continuer si le fils de Jean-Stéphane Mbiatcha ne lui avait pas contraint (sans succès) d’arrêter sa relation avec Samuel Eto’o. Le chanteur congolais Fally Ipupa est aussi cité parmi ceux qui ont partagé le lit avec Nathalie Hélène Séraphine Koah. Mais, elle ne s’est pas empêchée d’aller avec Romy, un proche de Fally Ipupa et même le footballeur camerounais Achille Emana !!! A ceux-là, il faut ajouter des personnalités dont elle se vantait d’être la copine. On parle notamment de deux ministres en fonction à la présidence de République et le président d’une juridiction importante basée à Yaoundé, dont La Météo est libre de publier l’identité ou non. Que dire alors d’un certain Denis Simon, qui a publié des photos d’elle en pleine ********* ?

    Au moment où nous mettions sous presse, nos contacts en Europe, en République démocratique du Congo, en Côte d’Ivoire et au Cameroun, étaient assez avancés pour nous donner la version des faits du capitaine des Lions Indomptables Samuel Eto’o et la réaction de Fally Ipupa.

    En attendant, celle qui a souvent de fait des avances à ses enseignants au lycée Leclerc et au lycée d’Elig-Essono (source : enseignants) attend le verdict de ses employeurs de Camair-co, qui ont fait savoir que leur image a suffisamment été écornée. D’ailleurs, l’on se demande comment une entreprise citoyenne comme Camair-co (l’étoile du Cameroun), dont l’une des missions est de vendre l’image du Cameroun, d’en être la vitrine, parvient encore à associer son image à un personnage aussi grossier. Surtout qu’elle ne cesse de raconter ses ébats sexuels pour le moins sulfureux dans toutes les radios et télévisions. Et, avec un carnet de chasse aussi large et varié, on comprend aisément pourquoi le chanteur congolais Fally Ipupa, dans sa chanson « Service », parle d’elle en ces termes : « Nathalie Koah, Cooper facile à garer ».

Laissez une réponse