Côte d’Ivoire: Un nouvel affrontement entre étudiants et policiers entraîne plusieurs blessés et de nombreux dégats

1

Décidément les affrontements entre étudiants de l’Université Félix Houphouet Boigny et Policiers ne sont pas sur le point de s’arrêter. Ce lundi matin, à l’Université Felix Houphouet Boigny de Cocody des affrontements ont eu lieu entre les étudiants et les forces de l’ordre, apprennent nos confrères de lebabi.net

Publicité
 

Selon les sources, tout est parti du fait que la FESCI ( la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire)  aurait décidé de maintenir une grève non autorisée par les dirigeants du campus. La police a donc été déployée pour restaurer l’ordre.

Publicité
 
Il a donc fallu peu pour que la situation dégénère, quand on connait les relations difficiles entre étudiants et forces de l’ordre dans la pays, surtout depuis la mort d’un étudiant handicapé renversé par une voiture de police.
D’après des témoignages, les policiers se sont servis  des gaz lacrymogène pour disperser la foule qui leur jetait des pierres en guise de riposte.
 La situation a perturbé la circulation sur le boulevard Mittérand et les riverains et autres usagers sont contraints de dévier cette route.
 On note plusieurs blessés parmi les policiers et les étudiants. Plusieurs véhicules ont également été incendiés.
 Toute fois il se révélerait que la grève ne soit  pas le seul motif de ces affrontements. En effet, la FESCI digère mal le fait que le Conseil de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody ait suspendu en son sein toutes les activités des syndicats d’étudiants suite au lynchage manqué de plusieurs ministres lors d’une marche silencieuse de l’étudiant tué.
 Et encore, la fédération, qui avait demandé le retrait des forces de l’ordre sur les campus ivoiriens a vu sa requête rejetée par les autorités universitaires.
(Visited 584 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse