Côte d’Ivoire: Le président Alassane Ouattara tend la main à Soro

0

Face à la tension qui nourrit actuellement le camp présidentielle notamment le clash observé entre les Pro-Soro et les Pro-ADO, le président ivoirien Alassane Ouattara semble, si l’on s’en tient au dire du journal « La lettre du Continent », multiplier les initiatives pour aplanir les divergences avec le président du Parlement Ivoirien. Après une longue période de froid, le président ivoirien a eu un entretien téléphonique avec le président de l’Assemblée nationale, selon le journal.

Publicité

Cette tension qui semble tirer sa source des ambitions politiques de Soro Guillaume, qui prévoirait de briguer la prochaine présidentielle, s’est amplifiée avec l’affaire de la découverte d’une cache d’armes chez Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul, chef du protocole du PAN. Aussi, les deux personnalités de la République de Côte d’Ivoire s’évitent-elles royalement. Du moins, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne se tient à carreau vis-à-vis de ses camarades du RDR, parti au pouvoir. Invité au récent Congrès du RDR, le député de Ferkessédougou n’a pas daigné effectuer le déplacement.

D’après les révélations du journal « La lettre du Continent »  le président Ouattara avait délégué Cheick Boikary Fofana (président du COSIM), Alpha Condé (président guinéen), puis Olusegun Obasanjo (ancien président nigérian) pour convaincre M. Soro de participer à ce rassemblement du parti. Mais rien n’y fit. Guillaume Soro avait même demandé au président Obasanjo d’organiser une rencontre tripartite Ouattara-Obasanjo-Soro. Proposition que le chef de l’État ivoirien avait somme toute déclinée.

Mais suivant la dernière évolution de la situation, Alassane Ouattara a communiqué avec Guillaume Kigbafori Soro par téléphone. Rien n’a pour l’instant filtré de cette conversation. Cependant, l’on devine aisément qu’il s’agit, pour les deux personnalités, de trouver un terrain d’entente afin d’éviter les escalades verbales entre leurs partisans tel qu’il est donné de voir actuellement.

S’agirait -il d’une accalmie entre le président ivoirien et son ancien Premier ministre ? La présidentielle de 2020 a-t-elle été évoquée lors de leur entretien téléphonique ? Les deux parties fumeront-elles enfin le calumet de la paix après cet entretien ? Quoi qu’il en soit, les Ivoiriens craignent de retomber dans une nouvelle crise comme en 2010-2011.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---