Côte d’Ivoire: levée des sanctions de l’ONU, Blé Goudé donne sa position

0

Lors de la dernière résolution du conseil de sécurité sur la Côte d’ivoire, l’ONU a levé les sanctions qui pesaient sur certaines personnalités parmi lesquelles l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé, tous les deux actuellement à la Cour pénale internationale.

Publicité
 

Selon nos confrères de koaci, Charles Blé Goudé a réagi sur cette levée de sanction depuis sa cellule à la Cour pénale internationale. A en croire ses propos Blé Goudé, cette levée de sanction est un début de réparation du tort qui lui a été causé depuis plus d’une dizaine d’années.

« D’autant que cette décision majeure intervient au moment où je fais face à un procès de crime contre l’humanité devant la CPI, je la considère comme un début de réparation du préjudice qui m’a été causé plus d’une décennie durant », indique l’ex-ministre de la jeunesse sous l’ère Gbagbo.

poursuivant, il affirme: « Cette résolution de levée de sanctions me semble politiquement et moralement satisfaisante. Car, contrairement au squelette politique que mes adversaires tiennent vainement à me tailler sur mesure, dans le seul objectif de m’exclure de la vie politique de mon pays, je ne suis ni un chef de milice, ni un criminel. »

Publicité

Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, Eugène Djué, Fofié Kouakou, Simone Gbagbo et Pierre Dagbo Godé avaient vus leurs comptes gelés et interdits de voyager par l’ONU, pour leurs rôles présumés dans la crise post-électorale survenue en côte d’ivoire de décembre 2010 à avril 2011.

(Visited 2 752 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse