Côte d’Ivoire: Pour punir son élève, elle plonge ses mains dans de l’eau bouillante

12

C’est à l’Est de la cote d’ivoire plus précisément dans la région de Bondoukou que les faits se sont produits et portés devant le procureur de la ville.

En effet, la maîtresse d’une école primaire a volontairement plongé les mains de son élève dans de l’eau bouillante en signe de punition pour son vol. Rendue au domicile familial de son élève de CE1 pour une petite visite de courtoisie, la maîtresse apprend que son élève de 5ans vient de voler un morceau de viande dans la sauce.

Publicité

En tant que bonne éducatrice, celle-ci prend alors l’initiative de corriger son élève devant ses propres parents, sauf qu’elle va outrepasser les limites.

Après quelques gifles à la fillette, contre toute attente, elle plonge ses mains de la jeune écolière dans de l’eau bouillante prévue pour plumer un poulet. Rangé du côté de la maîtresse au départ de l’histoire, les parents de la môme vont très vite se désolidariser d’elle à cause de son geste effroyable et vont très vite porter plainte à la gendarmerie.

La fillette quant à elle a été admise d’urgence à l’hôpital pour brûlure de second degré. La maîtresse a été suspendue de ces fonctions. L’affaire suit actuellement son cours chez le procureur dans la région de Bondoukou.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

Source : Afrika365.com




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

12 commentaires

  1. wolfgang ZAKARI sur

    Cette institutrice doit obligatoirement payé pour sa cruauté.Et à voir elle ne serait pas sûrement à son premier acte avec une telle attitude morale de sa part;elle qui est sensée instruire cet âme innocent au principes morales.Je pense qu’avec la sentence du procureur elle servira d’exemple pour d’autres quidam comme elle

  2. je vois que cette punition révolte tout le monde mais réfléchissons alors à l’enseignement de tourment de l’enfer de feu. Dieu Ne peut pas agir ainsi. la punition divine ç’est la mort ( romain 6 : 7 )

  3. Kouame Angu sur

    A la maison l’enfant est sous la surveillance de ses parents. Mais si elle veut les aider encore chez eux , elle ne devait pas dépasser les bornes.

  4. La professeur a frappé leur enfant devant elle, puis elle a plongé ses mains dans l’eau bouillante sans rien dire???? Dans leur maison en plus??? La fillette n’a surement plus aucun respect pour ses parents maintenant. Ils l’ont même pas protégée. Espérons qu’elle serra pas une future délinquante. Parents lents comme ça.

  5. ce sont les parents ki ont voulu ke les mains de leur fille soient plongées dans l’eau bouillante par cette grenouille.donc il faut egorger les parents et laisser la maitresse

  6. quand meme a cause d un morceau de viande ce n est pas a la maitresse de punir l enfant surtout qu elle etait a la maison la sanction etait trop severe

Laissez une réponse