Cote D’ivoire : quatre vieilles femmes accusées d’avoir « mangé » un garçon de 10 ans

9

Quatre vielles femmes sont accusées d’avoir causé la mort d’un garçon de 10 ans, à travers la pratique de la sorcellerie, à Fronobo, département de Bongouanou.

Dames Niambé N’Zi, Koua M’Bra, Kouamé Adjoua et Andé Edoukou, dont l’âge est compris entre 63 et 73 ans, ont été accusées d’avoir « mangé » mystiquement, Akessé Aka, dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 février.

Publicité
 

La pratique de sorcellerie des vieilles femmes a été dénoncée par A.V, âgé d 15 ans, frère aîné du défunt. Selon le récit d’A.V, au cours d’une promenade, il a été invité par les quatre vieilles à partager  un repas. De peur qu’elles s’en prennent à lui s’il refuse, il leur a obéit. Après cette invitation, dans  la nuit du vendredi 20 février, la confrérie se présente à lui dans son sommeil, lui réclamant qu’il leur livrer son petit frère en contrepartie du repas auquel il avait pris part. Une poudre lui est remise  afin qu’il la verse mystiquement dans le repas du soir de la famille. Puis l’une d’elle, d’un violent coup de sa canne, frappe l’enfant à la nuque. La scène révolte A.V mais avant qu’il n’ait pu voler au secours de son jeune frère, un second coup lui est asséné.

Le lendemain au réveil, le petit Aka Akessé et ses frères se plaignent de douleurs à l’estomac. L’état d’Aka Akessé s’aggrave très vite, au point où il est transféré aux urgences mais il y succombera parce qu’étant le seul à avoir été ciblé par la confrérie. A. V raconte alors à leur père les agissements des quatre vieilles. Elles sont conduites chez un exorciste dans le village d’Ahorosso, situé à quelques trois kilomètres de Bongouanou. Elles y seront démasquées et elles reconnaissent avoir effectivement « mangé en sorcellerie » le garçonnet.

Grâce à l’intervention des éléments de la brigade de  la gendarmerie de Bongouanou, les quatre sorcières ont pu être exfiltrées du village, échappant ainsi à un lynchage de la population en furie. Une procédure judiciaire a été ouverte contre elles, révèle-t-on .

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 2 667 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

9 commentaires

  1. ooohhhhh mon Dieu chers parents cela nous sert de leçon sensibilisons nos enfants nos frères et sœurs que partager de tels repas de nos jours fini au tombeau présentons nos diners au seigneur pour ne pas finir ainsi mais que cela ne tienne je dirai qu il y a une justice la haut

  2. Dorhea Lomboto sur

    en Afrique la sorcellerie existe, les patents doivent interdire leurs enfants de manger n’importe quoi. Le problème spirituel doit se réglé spirituellement. La prière rien que la prière. confiez vous en L’Éternel c’est le meilleur remède

  3. mélanie masingha sur

    chez nous en rfcongo l état ne reconnait pas la sorcellerie dans ses jugements,mais si chez vous elle est reconnue eh ben qu elles soient jugées et condamnées,ces sont des sales vielles femmes,jalouses.

Laissez une réponse