Côte d’Ivoire: Stéphane Kipré «Je ne suis pas d’accord qu’on dise que ces armes appartiennent à Soro»

0

C’était lundi 11 avril, lors d’un entretien avec un média local au Ghana et relayé par koaci.com que Stéphane Kipré, le président de l’Union des nouvelles générations (UNG), s’est prononcé sur un récent rapport des experts de l’ONU qui révélait que Guillaume Soro disposerait de 300 tonnes d’armement.

Publicité

Selon Stéphane Kipré, ces armes n’appartiennent pas à Guillaume Soro, mais plutôt à ceux qui ont suscité la rébellion en 2002. « Quand l’Onu disait qu’on était dans les conditions d’organiser des élections pendant qu’on disait que le désarmement était une priorité, on ne le croyait pas. Voilà que la vérité est en train de sortir », a-t- il indiqué, avant d’ajouter. « Mais, je ne suis pas d’accord qu’on dise que ces armes appartiennent à Soro. Elles appartiennent à ceux qui ont armé les rebelles qui ont attaqué la Côte d’Ivoire depuis 2002. Il y a des propriétaires officiels, mais aussi des propriétaires officieux. C’est un tout un groupe à qui appartiennent ces armes-là. »

Par ailleurs, Le président de l’UNG s’est prononcé sur la crise qui secoue actuellement le FPI (Front populaire Ivoirien) depuis 2014. Il estime que Laurent Gbagbo serait très déçu du comportement de Pascal Affi N’Guessan désigné chef de file de l’opposition par le pouvoir en place.

« Le Fpi était en crise. Mais, cette crise est terminée depuis le congrès de Mama», déclare le gendre de Laurent Gbagbo. Avant d’ajouter : « Le reste, ce sont les tentacules du pouvoir en place qui veut utiliser des ex-membres de ce parti pour le détruire. Le président Gbagbo et moi, on n’en parle pas, parce que c’est une question interne au Fpi. Mais, sur la question, je pense qu’il est plus déçu par le comportement de personnes qui étaient supposées avoir appris à son école. »

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->