Côte d’Ivoire : un Français démontre que Ouattara n’a pas été assassiné grâce à Gbagbo

3

En Côte d’Ivoire, à douze jours de l’élection présidentielle, la personnalité du président sortant, Alassane Ouattara, est au centre de toutes les attentions. Dans le camp de ses adversaires, Bernard Houdin, un Français qui a longtemps vécu en Côte d’Ivoire, publie aujourd’hui une biographie intitulée Les Ouattara, une
imposture ivoirienne, aux Editions du Moment. Bernard Houdin, qui est conseiller spécial de Laurent
Gbagbo depuis 2007, démontre comment le président Alassane Ouattara n’a pas été assassiné lors de la crise
Ivoirienne en 2002 grâce à Laurent Gbagbo.

Publicité

Dans un entretien avec Christophe Boisbouvier, Bernard Houdin a déclaré que « Alassane Ouattara doit son salut à Laurent Gbagbo et je le dis, et j’explique comment et pourquoi. Gbagbo dès le début de la crise, a prévenu ses gens à Abidjan, on ne touche pas un cheveu de Ouattara. Gbagbo me l’a confirmé dans les détails à Scheveningen récemment, dans sa prison de la CPI, il m’a expliqué qu’il avait demandé, comme il le dit, à ces germanophones, puisque Ouattara s’était réfugié à la résidence de l’ambassade d’Allemagne. Il a fait envoyer Lida Kouassi, il a fait envoyer Mathias Doué et c’est là qu’ils ont trouvé le modus vivendi pour que Renaud
Vignal, l’ambassadeur de France à l’époque, vienne récupérer monsieur et madame Ouattara pour les préserver.
» Cette déclaration de ce Français est-elle vraie ? Laurent Gbagbo a-t-il protéger Alassane Ouattara comme le dit
Bernard Houdin

Publicité
(Visited 7 775 times, 3 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

Laissez une réponse