Côte d’Ivoire : voici une autre écoute téléphonique où Guillaume Soro réconforte Djibril Bassolé

1

Un autre enregistrement des écoutes téléphoniques entre le président de l’assemblée nationale Ivoirienne Guillaume Soro et l’un des commanditaires du coup d’Etat manqué au Burkina Faso a été publié il y a quelques heures.
C’est le premier ministre de la transition du Burkina Faso Isaac Zida qui enfonce le clou en attestant l’authenticité des documents sonores transmis à la presse.
Un document sonore d’une minute et trente secondes entre Guillaume Soro et le général Djibril Bassolé, l’un des auteurs du putsch manqué au Burkina Faso, qui circule dans le web.
Il semblerait que la conversation a été captée peu de temps avant l’arrestation de l’ancien ministre de Blaise Compaoré, poursuivi pour atteinte à la sureté de l’Etat.

Publicité

On y entend le général Djibril Bassolé très inquiet et Guillaume Soro qui tente de le rassurer citant tour à tour Alassane Ouattara, Faure Gnassingbé, Macky Sall alors médiateur pour la Cedeao, et même Michel Kafando, comme des outils de « pression » en faveur, à l’évidence, des putschistes, en vue d’une « annonciature », au ministre retranché dans sa chambre au moment où se dessinait la chute du coup d’Etat par l’armée nationale.

Alors que l’entourage du président de l’assemblée nationale ivoirienne l’accuse d’être à l’origine des fuites à la presse des écoutes téléphoniques, le premier ministre de la transition au Burkina Faso Isaac Zida persiste et signe quant à l’authenticité des documents transmis à la presse.

« Les bandes sont authentiques, il n’y a même pas de débat sur ce sujet, Guillaume Soro est vraiment de mauvaise foi, je suis vraiment déçu de ce monsieur que je connais très bien comme Bassolé d’ailleurs »
En Côte d’ivoire, les partis d’opposition ont appelé à la démission de Guillaume Soro.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---