USA: Les noirs-américains continuent de manifester à Charlotte quatre jours après la tuerie

1

Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 septembre 2016, ils sont plus de 300 personnes à manifester pour une quatrième nuit consécutive. Une manifestation visant à appeler les autorités à rendre publique la vidéo de la mort de Keith Scott, un Afro-Américain de 43 ans tué par un policier.

Publicité
 

Ayant pris connaissance de cette requête, le chef de la police locale Kerr Putney a approuvé la demande, mais il a expliqué que la  mise à disposition de la vidéo au public ne pourrait pas se faire dans l’immédiat et exigeait l’accord des enquêteurs.

La famille de la victime pour sa part, a eu accès aux images, jeudi dernier. Dans lesdites images, en aucun moment, on ne voit pas Scott agir de manière agressive face aux forces de l’ordre. « Il n’y a rien dans la vidéo qui montre qu’il ait agi de manière agressive, menaçante ou même dangereuse« , indique vendredi dernier, Justin Bamberg, l’avocat de la famille.

D’après la police, Scott tenait à la main une arme à feu et a ignoré l’ordre de la poser au sol. Mais la famille de Scott affirmait plutôt qu’il tenait un livre.

Publicité

D’autres manifestations ont également eu lieu à Atlanta, en Géorgie, où les protestataires étaient réunis à l’appel de la NAACP, plus grande organisation de défense des Noirs aux Etats-Unis.

(Visited 158 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Il y a d’abord lieu de préciser que les « forces de l’ordre » qui ont interpellé l’homme noir abattu à Charlotte aux USA étaient deux femmes ! L’une d’elles tenait l’homme noir en joue avec son revolver pointé et l’autre femme tenait aussi une arme et un appareil vidéo filmant la scène. Ces deux femmes flics amateures et énervées ont trouvé l’homme s’affairant autour de son véhicule tombé en panne en pleine chaussée entravant la circulation. L’homme noir a obéi à l’ordre de lever les deux bras en l’air, mais l’une des deux femmes a fait feu, touchant mortellement l’homme noir nommé Keith Scott. Que Dieu ait pitié de son âme, Amen. Des questions se posent : 1°) Où est l’arme que la police prétend que Keith tenait à la main ? 2°) La vidéo visionnée par sa famille prouve que Keith n’avait pas d’arme au moment des faits, pourquoi la policière a t-elle tiré ? Elle se sentait menacé par quoi ? En plus elles étaient deux femmes en patrouille ! Qu’est ce qu’on appelle bavure policière ? Ces agents des forces de l’ordre (ou du désordre ?) sont formés pour se maitriser en pareilles circonstances ou pas ? Toujours au sujet de la prétendue arme portée par l’homme noir, elle a un numéro de série ! Toutes les armes manufacturées ont un numéro qui permet d’établir leur traçabilité! Année de fabrication, Magasin revendeur, Date et identité de l’acheteur, Autorisation de port d’armes etc… Autant d’éléments permettant de faire la lumière sur cet évènement. Mais de prime abord, cet incident sent le racisme à mille lieux ! Les cas sont trop nombreux aux USA de policiers blancs tirant à tort ou à raison sur des hommes noirs !! Et pourquoi cela n’arrive qu’aux noirs ? Qu’on ne nous mène pas en bateau ! De toutes les façons, Dieu Lui connait la vérité de tous ces actes barbares. Il n’y a pas de vérité que le temps ne révèle.

Laissez une réponse