Damana Pickass et Stéphane Kipré auraient obtenu le soutien de Paris…Explications

1

Alors que le régime d’Alassane Ouattara a annoncé que deux mandats d’arrêt avaient été délivrés à l’encontre de Damana Pickass et Stéphane Kipré, les partisans des deux leaders de l’opposition organisent une manifestation de résistance.

En effet, ce samedi 23 septembre, un meeting est prévu à Paris devant l’ambassade de Côte d’Ivoire pour soutenir ces deux pro-Gbagbo, comme l’indiquent nos confrères d’Afrique-sur7.

Publicité

Signalons que Damana Pickass et Stéphane Kipré sont actuellement dans le collimateur du pouvoir d’Abidjan. A la question de savoir quelles sont les causes? Notre source explique que  ces deux proches de l’ex-président Laurent Gbagbo sont accusés d’avoir une part de responsabilité dans les récents actes de déstabilisation perpétrés en Côte d’ivoire.

C’est le ministre Sidiki Diakité qui l’a fait savoir lors du récent conseil national de sécurité (CNS). L’on se souvient que les ex-combattants démobilisés, épaulés par d’autres hommes en armes avaient attaqué tout récemment l’école de police, ainsi que plusieurs postes de police et de gendarmerie à travers le pays.

Cependant, l’ancien président des jeunes du FPI et le président de l’Union des nouvelles générations (UNG) peuvent compter sur le soutien des partis politiques et mouvements dits de la résistance, lors de ce grand rassemblement. Par cette mobilisation, ils entendent dénoncer l’acharnement des autorités d’Abidjan contre les proches de l’ancien président Laurent Gbagbo.

Publicité

A son tour, le chef de l’Etat Alassane Ouattara avait déclaré lors du récent congrès du RDR qu’il disposait de preuves irréfutables contre les deux exilés accusés d’être responsables d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Ces preuves seront remises très prochainement aux autorités des pays où résident ces deux “ennemis de la République“. En attendant que les deux mandats d’arrêt émis soient déposés et que les deux accusés soient extradés vers la Côte d’ivoire, la parole sera donnée à la rue parisienne ce samedi, pour dénoncer le  »complot du pouvoir », selon les propos des partisans de Damana Pickass et de Stéphane Kipré.


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Les gens créé des ennemis pour rien la fin du mandat s’approche et les ministres et le président c’est pour aller rester en france pour ne pas se faire voir quand les occidentaux gère un pays d’Afrique manipule guidé rétrograder diviser les noirs l’Afrique ne peut pas rester stable qu’on nous laissent tranquilles,aujourd’hui la Libye regrette de tout même les ivoiriens aussi et ce n’est pas tout ils veulent nuire l’Afrique et ne pourrons pas Dieu est au contrôle ils leurs envoies le cyclone pour leur ravagé

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->