Gabon: Une dame pour remplacer l’ex ministre de la justice démissionnaire

0

Séraphin Moundounga, ex ministre de la Justice gabonaise a rendu sa démission le 05 septembre 2016, soit une semaine après l’élection présidentielle du 27 août 2016. Scrutin remporté par Ali Bongo, le président sortant face à l’opposant Jean Ping.

Publicité
 

Pour justifier sa démission, Séraphin Moundounga avait expliqué vouloir “bénéficier de sa totale liberté”. Il faut signaler que c’est la première défection de haut niveau depuis le début du bras de fer né de la proclamation des résultats.

Comme la nature a horreur du vide, Ali Bongo a trouvé un autre élément pour combler le vide. Et le choix est tombé sur Mme Denise Mekamne, épouse Tati. Sa nomination était intervenue depuis Lundi mais, faute de coupure de l’internet, l’information n’a pas fait grand bruit. C’est à travers la télévision gabonaise que le Premier ministre Daniel Ona Ondo a rendu public sa nomination.

Le Gabon est secoué par des violences, depuis la proclamation des résultats qui confirment Ali Bongo, vainqueur pour un nouveau mandat de 7 ans. L’opposition n’a pas digéré cette victoire et leurs militants ont violemment manifesté dans les rues de Libreville, brûlant tout sur leur passage.

Publicité

Yao Junior L

(Visited 490 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse