Décès de Patrick Ekeng: Voici les révelations partielles de l’autopsie

0

Suite au décès du footballeur camerounais, les premiers résultats de l’autopsie ont été révélés, mercredi 11 mai. D’après ce qui en ressort Patrick Ekeng, avait des « problèmes cardiaques sérieux ».

Selon le rapport de l’autopsie faite par le médecin légiste Abdo Salem, médecin légiste à l’Institut médico-légal de Bucarest, Patrick Ekeng est décédé des suites d’un malaise

Publicité
 

Le milieu de terrain camerounais de 26 ans, souffrait de cardiomégalie sous entendu, un cœur un peu trop volumineux, a expliqué dans son communiqué, Abdo Salem.  Le développement trop important du ventricule gauche aurait créé une hypertrophie, qui a entraîné l’écroulement du joueur lors du match.

En attendant les résultats finaux de l’autopsie, les premiers résultats rendus publics ce mercredi, par le médecin roumain, ont été froidement accueillis dans le milieu sportif.

Parmi les réactions, celle de Simona Nanoveanu, citée par le site d’information Hotnews, il a indiqué que le footballeur camerounais, avait subi «toutes les analyses » avant de s’engager avec le Dinamo Bucarest.

Selon nos confrères de Koaci, le ministre des Sports du Cameroun a demandé à la famille du défunt de procéder rapidement à l’enterrement du footballeur, le lendemain de son arrivée au Cameroun. Une décision politique qui divise.

Publicité
 

Le corps du lion indomptable est attendu à Yaoundé le 14 mai. La veillée est prévue au Palais des sports de Yaoundé. L’’inhumation aura lieu le dimanche 15 mai 2016 à Ngousso, le quartier qui a vu grandir, le milieu de terrain camerounais.

Mercredi, dernier l’ancien club de Patrick Ekeng, le Canon de Yaoundé, a organisé un match d’hommage au stade du quartier Anguissa.

(Visited 6 405 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse