Depuis l’arrivée des 300 soldats américains au Cameroun, Boko Haram a multiplié les attaques

2

Il y a moins de trois semaines, 300 soldats de l’armée américaine arrivait au Cameroun dans le but d’aider les soldats Camerounais, Nigérians, Tchadiens et Nigériens dans la batail contre Boko Haram.
Mais le plus étonnant, c’est comme si cette présence américaine a eu pour conséquence de multiplier les attaques de Boko Haram. Dans la nuit du lundi au mardi, 9 maisons sont parties en fumée suite aux attaques de Boko Haram. Lors de cette même attaque, deux civils ont été tués.

Publicité
 

On se souvient que les semaines précédentes, Boko Haram avait attaqué une autre localité de l’extrême et cette attaque a arraché la vie à 15 Camerounais.Dans une autre attaque toujours attribuée à la secte, survenue dans la nuit de mardi à mercredi, un membre du comité de vigilance dans l’arrondissement de Mora, a été assassiné.

Publicité

La recherche de nourriture, « attirerait » les éléments de la secte au Cameroun, «ces bandits de Boko Haram traversent la frontière au quasi quotidiennement, pour se ravitailler en carburant ou en nourriture », comme l’affirmait Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement.

(Visited 494 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

Laissez une réponse