Deux étudiants inventent un savon qui pourrait sauver des millions de vie

11

C’est une découverte qui va révolutionner la lutte contre le paludisme en Afrique. Deux jeunes chercheurs Burkinabés dont Gérard Niyondiko et Moctar Dembele ont réussi à mettre au point un savon unique qui permettrait de repousser les moustiques, en tuant leurs larves et empêcher le paludisme d’être transmis, nous informe le site culturebene..

Publicité

Une découverte qui s’inscrit dans une perspective de lutte contre le paludisme qui ne cesse de faire des ravages en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Chaque année, le paludisme touche 200 millions de personnes et cause la mort de 600 000 personnes environ.

Mais l’invention de ces deux étudiants originaire du Burkina Faso pourrait changer la donne. Baptisé « Faso Soap », ce nouveau produit représente un espoir pour les continents où la maladie fait rage. Fabriqué à partir de citronnelle, de karité et d’autres ingrédients que les inventeurs n’ont pas souhaité divulguer, ce savon est imaginé pour être accessible à tous.

Les deux étudiants l’assurent : se laver et faire sa lessive avec ce savon permet d’éviter la prolifération de moustiques et de créer un périmètre de sécurité autour de celui qui l’utilise. Et cerise sur le gâteau, contrairement à de nombreux tests préventifs autorisés à ce jour, le Faso Soap ne présente aucun effet secondaire, que ce soit sur la peau ou dans l’organisme. Sans compter que cette solution ne nécessite aucun changement d’habitude, aucune technologie avancée et s’avère être disponible à très faible coût.

Gérard Niyondiko et Moctar Dembele espèrent porter leur idée le plus loin possible, en la concrétisant puis en la commercialisant. D’après les premières informations, leur savon révolutionnaire serait vendu 300 francs CFA l’unité, soit 46 centimes d’euros.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

11 commentaires

  1. Nicolas Hounsinou sur

    C’est trop cool.Et je suis tres fier de vous.Mais je pense,j’y crois et j’en suis sûr que l’AFRIQUE est le continent d’avenir.Bon vent et courage à ces frères.

  2. Abdel Hamide Badarou, Depuis le Benin j’aime le produit et je voudrais etre parmi ceux qui vont le commercialiser et le valoriser au Benin je suis pres a y mettre un peu de mon capital pour le vendre sur mon territoire… Comment puis je l’avoir en gros. Je suis au +229 61735352 ou +229 95343156 watsapp +229 61745352 Merci de me repondre

Laissez une réponse

---