Deux ghanéens arrêtés à Amsterdam pour avoir pilé du foufou

6

Amsterdam passerait comme un deuxième Kumasi (ville située au centre du Ghana qui est connu pour ses plats de foufou)-avec plusieurs Ghanéens ayant fait le lieu leur première maison en raison de la qualité de vie élevée et d’innombrables possibilités économiques de la capitale du Pays-Bas.

Bien sûr, avec ces grandes opportunités viennent les lois qui rendent le pays attractif; et tout le monde vivant aux Pays-Bas, même s’ils viennent de la forêt amazonienne doivent respecter les lois du pays.

Publicité
 

Mais les Ghanéens aimant leur foufou et soupe et bien que les Néerlandais n’aient pas vraiment un problème avec les Ghanéens mangeant leurs plats locaux, la cuisine / préparation doit être fait dans les lois du pays.

Les habitants de Pays-Bas sont très libérales ce qui explique pourquoi durant de nombreuses années, des endroits comme Bijlmer Arena avec une énorme population ghanéenne, littéralement et métaphoriquement constamment remplis avec l’arôme de ‘Prekese’ (boisson locale ghanéenne) a encore plusieurs Blancs qui y vivent.

En dépit de l’état d’esprit libéral et l’hospitalité incommensurable des Hollandais, ils ne plaisantent avec leur lois de nuisance raison pour laquelle l’Hollande est paisible, propre et ordonnée.

Pour deux Ghanéens vivant à Bijlmer Arena à Amsterdam, le Neat Fufu (poudre de banane plantain) dont presque tous les Ghanéens à l’étranger ont l’habitude de manger à la place du vrai foufou pilé dans un mortier ont décidé de consommer le « vrai foufou » ignorant les lois de nuisance de la Hollande. Les faits remontent au mois de novembre dernier.

Par conséquent, lors de leur récente visite au Ghana, ils ont réussi à transporter du pilon et un mortier à Amsterdam-et autour de 22 heures après leur retour du travail, ils ont commencé leur martèlement de foufou dans leur appartement au 7ème étage.

Selon des sources policières, environ 15 voisins qui étaient perturbés par le martèlement lourd continuait à appeler pour signaler les nuisances.

Finalement, lorsque les policiers ont pris d’assaut l’appartement, les deux hommes avaient fini de piler leur foufou et étaient installés, prêts à manger.

Publicité
 

Ils ont été arrêtés pour nuisance un avertissement ne suffisait pas, parce que ce même couple avait déjà été averti 3 fois, 2 pour avoir joué des chansons bruyantes durant la nuit et l’autre, pour klaxonnement inutile de voiture.

Lors de l’arrestation, le couple a supplié la police de leur permettre de finir de manger au moins leur foufou et des crabes nageant dans une soupe.

Mais la police a refusé parce qu’ils n’avaient pas le temps d’attendre.

(Visited 4 914 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

6 commentaires

  1. Berndemarie sur

    Les Européens ne sont bêtes pour dire qu’on a arrêté des Ghanéens pour avoir pilé du foutou à l’étage. Ils ont raison. Avez vous assisté une fois au pilage de cette denrée. Le bruit que créé ce pilage fait trembler tout une concession et encore en hauteur. Si en Afrique on accepte tout chez nos frères blancs tout n’est pas possible. Si tu veux piler ton foutou, descend de l’étage et au sol tu peux le faire sans gêner qui que ce soit. je sais de quoi je parle pour avoir vécu dans la région.

  2. Ils seront certainement libérés après une contravention. Mais s’ils assimilent bien la leçon, ils trouveront un endroit et une heure propices pour piler leur foufou. Je les comprend car ils n’est pas facile de résister à l’envie de manger le met par lequel on a été élevé. C’est pourquoi l’exil est dur à supporter.

  3. mes frères aussi neat fufu est fait pour éviter ces nuisances sonores nocturnes si de telles décision st priz régulièrement ils prendront conscience de leurs mank de savoir vivre

  4. Nous sommes comme ça,nous les africains.Partout où on va.Je ne peux pas comprendre comment à on va piler dans les étages et à 22h.

Laissez une réponse