Diaspora-Agression de Johnny Patcheko: Le principal suspect arrêté, risque 10 ans de prison

0

L’affaire de l’agression de Johnny Patcheko survenue le 21 août dernier, alors que ce dernier était de passage à Paris, connait actuellement une évolution avec l’arrestation depuis la semaine dernière de ses présumés agresseurs.

Parce qu’il s’en était violemment pris verbalement au président ivoirien, Alassane Ouattara, le cyber-activiste partisan de Laurent Gbagbo, plus connu sous le pseudo de Johnny Patcheko avait été poignardé lors de son passage à Paris, de plusieurs coups de couteaux. L’agression a été l’un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux et forums Internet. Beaucoup y voient le prolongement des divisions entre les Ivoiriens soutenant le président Ouattara et ceux qui soutiennent son prédécesseur, Laurent Gbagbo.

Publicité
 

Trois personnes suspectées d’avoir agressé Johnny Pacheco en août dernier à Paris ont été arrêtées par la police française.

Steve Doué alias Taliban Choco de nationalité ivoirienne et deux acolytes sont les trois suspects arrêtés depuis quelques jours par la police française.

Lors de sa comparution devant le juge avant son procès, Taliban Choco, aurait affirmé avoir voulu juste effrayer le pro-Gbagbo et que celui-ci aurait défié les partisans de l’actuel président vivant à Paris.

Si l’on doit s’en tenir à la justice française, Steve Doué risque 10 ans de prison.

Publicité
 

Nous y reviendrons

 

(Visited 538 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse