Didier Deschamps dans le viseur de la justice

0

Didier Deschamps est visé aussi par la Justice française après son joueur Karim Benzema. Ce sont des informations parues dans le journal du dimanche, ‘’JDD’’, dans lesquelles le nom de l’entraineur des Bleus est cité dans le cadre de l’enquête sur les transferts douteux à l’Olympique de Marseille. Il faut savoir que Guillaume Cotelle, le juge en charge du dossier, se demandait en effet sur les conditions de départ du club de l’actuel sélectionneur de l’équipe de France.

Publicité
 

En effet, ce dernier a en décembre 2015, signé une « ordonnance de commission d’expert » visant l’actuel patron des Bleus. Dans ce document, Il s’intéresse aux conditions du départ de Deschamps de l’OM en juillet 2012, après avoir entraîné le club depuis 2009. Par aiileurs, selon le JDD, l’entraineur était lié à son club jusqu’en 2013 et devait, en cas de départ anticipé, verser des indemnités à son employeur à titre de préjudice subi.

C’est dire que cette enquête judiciaire doit démontrer si Didier Deschamps a vraiment respecté la procédure en  versant des indemnités à l’OM, si oui, à combien s’élève le montant. Des doutes de la justice qui cachent des soupçons d’éventuels abus de biens sociaux. Il faut savoir non seulement que Didier Deschamps n’aurait rien versé au club qu’il quittait mais il aurait, en outre, reçu une indemnité de départ. « Deschamps, au lieu de verser l’indemnité qu’il aurait dû verser, est parti avec de l’argent », a ainsi confié une source liée à l’OM au JDD.

Vincent Labrune a au cours de son audition du 16 décembre affirmé que Didier Deschamps aurait ainsi touché 900 000 euros. Il affirme que « Cette somme s’inscrit dans le cadre du protocole transactionnel stipulant qu’il ne s’agit pas d’une démission, mais d’un accord de rupture, puisque Deschamps ne voulait pas démissionner », tout en niant avoir « participé à cette négo ».

Publicité

Aucun résultat de cette expertise n’est parvenu d’abord au juge Cotelle. Cependant la justice a décidé d’éplucher le reste des opérations entre Didier Deschamps et l’Olympique de Marseille entre 2009 et 2012, notamment concernant l’évolution du montant de son salaire. Le juge souhaite ainsi savoir si les revenus de l’ancien entraîneur proviennent de l’argent potentiellement récupéré de manière frauduleuse dans les transferts douteux du club.

(Visited 1 707 times, 3 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse