Donald Trump: Son majordome appelle à l’assassinat de Barack Obama

1

Dans un message publié hier sur sa page Facebook, le majordome de Donald Trump déplore que Barack Obama n’ait pas été assassiné par «notre armée en tant qu’agent ennemi durant son premier mandat». Anthony Peter Senecal, 84 ans, est au service du promoteur immobilier depuis 1985 à titre de majordome ou d’«historien» à Mar-a-Lago, sa résidence de Floride.

Publicité
 

Selon cet article publié sur le site du magazine Mother Jones, Senecal a appelé de ses voeux la mort d’Obama à plusieurs reprises au cours des dernières années dans des messages adressés à ses amis Facebook.

Dans une interview controversée à la télé, il a répété sa conviction que Obama devrait être pendu à la Maison Blanche – qu’il appelle la «mosquée blanche» – et l’exécution devrait être télévisée. A cet effet, il a écrit le 21 avril 2015  »ce c*nnard doit être pendu pour trahison ». Senecal a justifié ses écrits en invoquant sa haine pour Obama, auquel il a donné le surnom de «Zéro».
Il crachait des commentaires racistes au cours du segment sur All in With Chris Hayes, et a appelé Detroit et Milwaukee à devenir des «sites de bombes nucléaires» parce qu’ils ont été «totalement déshonorés par les musulmans».
Il a ajouté: «Nous avons besoin de les bombarder … Je me fiche qu’ils sont des États-Unis, je ne veux pas d’eux aux États-Unis. Ils ne sont pas d’ici. Ils appartiennent aux dunes de sable d’où ils viennent ».

Publicité

Le Secret Service enquête sur le majordome de Donald Trump après avoir appelé à l’assassinat du président Barack Obama.

(Visited 4 728 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse